Connexion
/ Inscription
Mon espace

La Colonne Vendôme restaurée grâce au mécénat de la société Ritz Hôtel et du Comité Vendôme

ABONNÉS

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication se félicite de la convention de mécénat pour la restauration de la Colonne Vendôme, signée ce mardi 26 février 2013 avec Franck J. Klein administrateur de la Société Ritz Hôtel et le Comité Vendôme.

La Colonne Vendôme a été érigée en 1810 place Vendôme à Paris, sur ordre de l’empereur Napoléon Ier, pour commémorer les triomphes de la campagne de 1805 qui s’acheva par la victoire d’Austerlitz.

Élevée sur le modèle de la colonne Trajane du forum de Rome, la Colonne Vendôme a été mise à bas le 22 avril 1871 lors de la Commune de Paris, puis reconstruite à l'identique en 1873.

Propriété de l’État, elle est classée au titre des monuments historiques depuis le 31 mars 1992.

La conservation de cet édifice, inscrit dans le paysage parisien, nécessite aujourd’hui la restauration des ouvrages en bronze et en pierre, ainsi que de serrurerie.

Les travaux qui devront démarrer en 2014 dureront environ neuf mois.

La direction régionale des affaires culturelles de la région Ile-de-France assurera la maîtrise d'ouvrage des travaux, qui seront conduits sous la maîtrise d’oeuvre de Christophe Bottineau, architecte en chef des monuments historiques.

Le financement de cette restauration s'élève à 1, 450 millions d’euros et sera assuré grâce au concours de la société Ritz Hôtel. Le Comité Vendôme qui intervient régulièrement, en particulier pour valoriser le patrimoine culturel du quartier, est à l'origine de cette opération de mécénat.

La Société Ritz Hôtel prendra également en charge le financement de la bâche décorative apposée sur les échafaudages pendant toute la durée des travaux. Elle a souhaité que l’inauguration de la restauration de la Colonne Vendôme coïncide avec la réouverture du Ritz Hôtel, actuellement en cours de restauration.

Cette signature de convention de mécénat s’inscrit dans la politique de développement du mécénat menée par le ministère de la culture et de la communication, en faveur de la sauvegarde du patrimoine.



Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...