Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Questions de gestion] Les "gagnants structurels" des marchés actions

Les "gagnants structurels" de la crise Covid-19 sont presque trois fois plus nombreux aux États-Unis que dans la zone euro, selon l'analyse de NN Investment Partners.

Les actions américaines offrent plus de potentiel que leurs homologues européennes, même si elles semblent plus chères en termes indiciels, selon NN IP.

Les gagnants structurels de la crise Covid-19, en particulier les acteurs des secteurs de la technologie, des services de télécommunications et des ventes en ligne, pèsent beaucoup plus dans les indices américains qu'européens. Les cinq plus grandes sociétés technologiques de grande taille représentent ainsi près de 20% de l’indice boursier américain, alors que l'ensemble du secteur technologique européen ne représente que 6% de son indice.

Ces différences de composition sectorielle explosent en grande partie les écarts de valorisations comme le montre l'analyse de NN IP. Le secteur technologique américain a par exemple un ratio cours/bénéfices de 27,0, contre 33,8 dans la zone euro, tandis que les sociétés financières américaines ont un ratio de 9,8 contre 6,9 pour leurs homologues de la zone euro.

Selon Ewout van Schaick, responsable Multi-Asset de NN IP : « La part des entreprises bénéficiant de l'environnement actuel est beaucoup plus importante aux Etats-Unis qu'en Europe. Par ailleurs, le poids très important du secteur financier européen n’est pas un atout dans la crise actuelle. Les différences de valorisation nous indiquent que le marché des actions américain a encore la possibilité de progresser, alors que la marge de manœuvre du marché européen est assez limitée à l'heure actuelle. »

Lire la suite...


Articles en relation