Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Questions de gestion] Evolution des marchés mondiaux

Synthèse de l’analyse de Michael Hood, Stratégiste dans l’équipe Multi-Asset Solutions de J.P. Morgan Asset Management.

  • La crise du coronavirus combine des aspects de choc d'offre et de choc de demande, et pourrait donc en théorie faire évoluer l'inflation dans un sens ou dans l'autre.
  • En pratique, nous pensons que l'effondrement de la demande est en train de prévaloir et de pousser l’inflation à la baisse, un point de vue corroboré par les chiffres d'inflation des prix à la consommation (IPC) aux États-Unis et ailleurs, ainsi que par les enquêtes auprès des entreprises.

  • Après une première phase caractérisée par d'importantes variations des prix relatifs, nous pensons que l'inflation passera à une deuxième phase durant laquelle les capacités de production inutilisées entraîneront une baisse graduelle.

  • À plus long terme, la crise pourrait avoir des effets opposés sur l'inflation, avec un éventail de résultats potentiels plus large que ce qui a été le cas jusqu’à récemment. Ces influences ne se révéleront toutefois qu'au bout de plusieurs années.

  • Les perspectives de désinflation justifient notre avis neutre sur la duration malgré la faiblesse des rendements des obligations d'État ; ces dernières servent également de couverture pour les actions en faisant baisser le taux d'actualisation.

Lire la suite...


Articles en relation