Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Zoom produit] Un nouveau fonds Impact centré sur les marchés émergents

L’Union Bancaire Privée (UBP) lance l’UBAM - Positive Impact Emerging Equity.
Proposé en complément d’UBAM - Positive Impact Equity (lancé en septembre 2018), ce nouveau fonds permet à la Banque d’étendre son offre en impact investing, centrée sur des sociétés qui contribuent à résoudre les grandes problématiques mondiales, comme la raréfaction des ressources, le changement climatique et la pauvreté.

L’UBP a par ailleurs renforcé sa gouvernance dans le domaine de l’impact investing avec la création d’un Impact Advisory Board et d’un Impact Investment Committee.

UBAM - Positive Impact Emerging Equity a pour objectif de générer - en plus du rendement financier - un impact social et environnemental mesurable en investissant dans des sociétés cotées sur les marchés émergents.

Le portefeuille se compose de 35-45 titres de conviction sélectionnés parmi 6 grands thèmes d’investissement répondant aux Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies : besoins fondamentaux ; santé et bien-être ; économies inclusives et équitables ; écosystèmes sains ; stabilité du climat ; et communautés durables. Une attention particulière est portée aux entreprises innovantes qui se distinguent par leur fort potentiel de croissance et leur volonté d’agir en faveur de changements positifs. Les investissements initiaux dans le fonds comprennent des sociétés engagées dans les énergies renouvelables et le stockage d’énergie, la transformation des modes de transport, l’innovation dans l’assurance vie et l’assurance santé, ainsi que la microfinance.

Le fonds est cogéré par Mathieu Nègre, Responsable de l’équipe Actions émergentes, et Eli Koen, Gérant de portefeuille en actions émergentes, avec le soutien de é analystes et de Simon Pickard, qui a rejoint l’UBP en qualité de consultant pour la franchise Impact après une carrière reconnue dans le domaine de l’investissement sur les marchés émergents. Dans le cadre de cette stratégie, les actions sont sélectionnées selon le système IMAP*, une méthodologie de notation («scoring») propriétaire interne à l’UBP, qui évalue l’intensité de l’impact de chaque société et lui attribue une note sur 20, 12 étant le score minimum pour l’éligibilité d’une action au sein du portefeuille ou son intégration à la «watch list».

Parallèlement au renforcement de son offre en impact investing, et afin de garantir que son approche réponde aux critères les plus exigeants en la matière, l’UBP a formalisé sa gouvernance autour de cette activité en créant 2 entités dédiées, l’Impact Advisory Board et l’Impact Investment Committee.

- L’Impact Advisory Board est présidé par Anne Rotman de Picciotto, membre du Conseil d’administration de l’UBP. Son rôle est de faire bénéficier la franchise Impact de l’expertise de conseillers externes reconnus dans des domaines autres que la gestion d’actifs. Il se réunit tous les six mois pour analyser les argumentaires d’investissement dans les sociétés détenues au sein des solutions d’investissement Impact de l’UBP. L’Impact Advisory Board se compose d’experts externes, tous spécialisés dans les questions de durabilité :

  • Jake Reynolds, Directeur exécutif, CISL (Cambridge Institute for Sustainability Leadership) ;
  • Kanini Mutooni, Directeur général - Europe, Moyen-Orient et Afrique pour Toniic, un réseau international d’investisseurs visant à promouvoir l’impact investing ;
  • Tony Juniper, Président de Natural England (agence gouvernementale britannique en charge de la préservation de la nature), militant, écrivain et conseiller en durabilité ; Directeur exécutif des campagnes d’information et de sensibilisation pour WWF Royaume-Uni.

- L’Impact Investment Committee est, quant à lui, chargé d’implémenter la stratégie d’impact investing de l’UBP et de garantir le respect des meilleures pratiques dans le cadre de sa mise en œuvre. Présidé par Simon Pickard, il se compose notamment de Victoria Leggett, Responsable ‘Impact investing’, Rupert Welchman, Gérant de portefeuille ‘Impact’, Karine Jesiolowski, Responsable ‘Responsible Investment’ - Asset Management, et Didier Chan-Voc-Chun, Responsable ‘Multi-Management & Fund Research’.

Autre atout majeur pour la franchise Impact de l’UBP - la Banque coopère avec le CISL et elle est membre de l’Investment Leaders Group (ILG), un réseau sélectif de fonds de pension, d’assureurs et de gérants de premier plan qui ont démontré leur volonté de promouvoir la pratique de l’investissement responsable. Grâce à son appartenance au CISL, l’ILG constitue une interface unique entre la recherche académique et un leadership d’entreprise de pointe. Par ailleurs, l’UBP est, depuis 2012, signataire des Principes des Nations Unies pour l’investissement responsable (UNPRI). Elle est également membre de Swiss Sustainable Finance (SSF) et de Sustainable Finance Geneva (SFG).

* Le système IMAP propriétaire de l’UBP est au cœur de l’approche de la Banque et permet à l’équipe d’évaluer de manière objective l’intensité de l’impact d’une entreprise. Chaque segment de l’IMAP - Intentionnalité, Matérialité, Additionnalité et Potentialité - est noté sur 5, ce qui aboutit à un score total sur 20.

Lire la suite...


Articles en relation