Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le ministère de la Défense participe au salon mondial du Tourisme, au sein d'un nouveau pavillon "Tourisme de mémoire"

ABONNÉS

L'année 2014 marquera le centenaire de la Grande Guerre et le 70e anniversaire de la Libération. A cette occasion, le ministère de la Défense valorisera la diversité du patrimoine culturel et historique dont il a la charge lors du 38e salon mondial du Tourisme, du 21 au 24 mars 2013, porte de Versailles (Hall 4), à Paris.

Deuxième acteur culturel de l'État, le ministère de la Défense, à travers la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA), a en charge une multitude de sites emblématiques de mémoire, permettant de mieux comprendre les évènements qui structurent l'histoire nationale : 7 hauts lieux de la mémoire nationale (Mont-Valérien, prison de Montluc, ancien camp de concentration du Struthof en Alsace, mémoriaux des guerres d'Indochine, d'Algérie,...) ; 3 musées sous tutelle du ministère de la Défense (musée de l'Armée, musée national de la Marine et musée de l'Air et de l'Espace qui, à eux trois, ont accueillis plus de 2 millions de personnes en 2012) et 17 musées d'armes (musée de l'Artillerie, musée de la Légion étrangère,...) ; 273 nécropoles et 2 000 carrés militaires en France, et près de 1 000 lieux de sépulture dans 78 pays ; ainsi qu'une grande variété de champs de bataille (Chemin des Dames, Notre Dame de Lorette, etc.) et d'ouvrages fortifiés (citadelle de Brest, fort de Port-Louis,...).

Complémentaire de l'offre touristique traditionnelle, ces lieux de mémoire contribuent également à la vitalité économique de nombreux territoires français. Chaque année, plus de 6 millions de visites sont enregistrées dans l'ensemble des sites mémoriels payants en France. Le chiffre d'affaires global direct produit par le tourisme de mémoire s'élève à près de 50 millions d'euros. Par ailleurs, les sites mémoriels ont permis de créer 1 050 emplois en France.
Afin de mettre en valeur les sites de manière cohérente et d'adapter la qualité de l'offre aux différents publics, le ministère de la Défense soutient le développement du tourisme de mémoire à travers des accords de partenariats avec les collectivités territoriales. En collaboration avec le ministère en charge du Tourisme, il assure la structuration de la filière, notamment par la coordination des activités d'un observatoire, ainsi que la mise en place et le suivi d'un label "qualité tourisme" pour les lieux de mémoire recevant du public.

Plus d'informations : www.cheminsdememoire.gouv.fr

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...