Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

[Questions de gestion] Wall street vs main street

Extrait de la note hebdomadaire d’Unigestion, rédigée par Guilhem Savry


Main Street vs Wall Street

La portée et l'ampleur de la politique monétaire actuelle ont été si vastes et si larges que cela a détruit les relations entre les fondamentaux et les prix du marché. Habituellement, le rendement des actifs risqués reflète la performance économique d'un pays, d'un secteur ou d'une entreprise. Nous pouvons appliquer le même lien entre le rendement des obligations souveraines ou des entreprises et leur niveau d'endettement, leur trajectoire de croissance ou encore la notation du pays ou de l'entreprise. Cette relation historique a été rompue récemment. La performance des actifs en avril 2020 témoigne de cette déconnexion. Malgré la hausse historique du chômage dans le monde, la pire croissance trimestrielle du PIB aux États-Unis et en Europe depuis la deuxième guerre mondiale, la baisse sans précédent de la consommation et de la confiance, les marchés boursiers ont réalisé l'un de leurs meilleurs rendements mensuels.

Le MSCI World AC a affiché une performance de +10,7% le mois dernier, la deuxième meilleure performance mensuelle de l'histoire après avril 2009. Cela pourrait s'expliquer par la différence d'horizon reflétée par des données macro-économiques coïncidentes ou rétrospectives et des marchés plus tournés vers l'avenir. Néanmoins, cette explication n'est pas valable dans la mesure où les chiffres du PIB au T1 n'intègrent que partiellement l'impact négatif du « confinement » (2 semaines pour l'économie américaine et entre 3 à 4 semaines pour les pays européens). Nous savons déjà que les chiffres du 2ème trimestre seront bien pires et que l’incertitude restera élevée quant au retour à la normale.

La situation pour « Main Street » ne s'améliorera pas de sitôt, mais « Wall Street » semble penser différemment.

 

Lire la suite...


Articles en relation