Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Des services financiers destinés aux générations Y et Z

ZELF s'associe à Treezor en vue de lancer des services de paiement et de carte virtuelle via les applications de messagerie.

ZELF s'apprête à proposer des services financiers destinés aux générations Y et Z directement dans leur « habitat naturel », les messageries instantanées.  A cette fin, la néobanque s'appuie sur une technologie innovante basée sur l'intelligence artificielle et un partenariat avec Treezor, la plateforme de Banking-as-a-Service leader en France.

Fintech enregistrée auprès de l'ACPR, Treezor a été acquise en 2019 par le groupe Société Générale. Ce partenariat avec Treezor, par ailleurs membre principal du réseau Mastercard depuis 2016, permettra à ZELF de proposer des cartes de paiement virtuelles Mastercard à ses utilisateurs.


Une carte de débit en 30 secondes, sur n'importe quelle messagerie

La technologie ZELF vise à transformer l'expérience du paiement via une offre plus rapide et plus accessible que ce qui est proposé sur le marché actuellement. Son atout principal : la possibilité unique d'émettre des cartes virtuelles en moins de 30 secondes par le biais de messageries instantanées (Facebook Messenger, WhatsApp, Viber, Telegram, LINE et bientôt Discord). Cette intégration à des plateformes existantes - dans le respect des réglementations - permet d'envoyer et recevoir de l'argent depuis la messagerie de son choix. Pour les achats hors ligne et en ligne, les cartes prendront en charge les technologies mobiles NFC Xpays - grâce à la plateforme de tokenisation de Treezor et Mastercard.

« À l'heure où les consommateurs passent de plus en plus de temps sur les applications de messagerie, nous souhaitons faire de l'envoi et de la réception d'argent un acte aussi aisé que l'envoi d'un message. Parmi les fonctionnalités de notre système de paiement, figurent les notifications en direct, les commandes vocales, la facturation simple et les codes QR. Notre objectif est d'importer la gestion des finances personnelles directement au sein des applications messageries instantanées utilisées au quotidien par des millions de consommateurs », explique Elliot Goykhman, fondateur et PDG de ZELF.


La plupart des opérations de paiement pourront être contrôlées par la voix

 
ZELF propose également un assistant vocal qui permet à ses utilisateurs de gérer leurs finances avec des commandes telles que « Envoyer à Michel 20€ pour le déjeuner », « Demander à papa 30€ pour l'essence » ou encore « Afficher les transactions récentes ». La reconnaissance vocale et l'IA de ZELF fonctionnent via des mécanismes de mémorisation. Dans un avenir proche, ZELF souhaite aussi proposer ses services via les principaux assistants vocaux (Siri, Google Assistant, Amazon Alexa et Clova). 


Un système de parrainage innovant et la création d'une communauté

Zelf ouvre les pré-inscriptions en France et en Espagne. La néobanque, qui souhaite fédérer une communauté engagée et active pour sa campagne de lancement, met en place un programme de parrainage sur plusieurs niveaux.

Lire la suite...


Articles en relation