Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Gascogne : CA 2012 en baisse de 2,4%

Point sur l’évolution de la division Complexes

Dans le cadre de sa stratégie de réorganisation et de recentrage stratégique, le groupe Gascogne avait annoncé avoir lancé un processus de cession de l’ensemble de sa division « Complexes » (Laminates). A ce titre, Gascogne a finalisé en août la vente de sa filiale Suisse Gascogne Laminates Switzerland.

Au quatrième trimestre, une revue stratégique complète a été menée sur l’ensemble des activités du Groupe. Sur la base de ces conclusions, le Conseil d’Administration a pris la décision de conserver dans le périmètre du Groupe les sites principaux de la division « Complexes », situés à Dax et Linnich (Allemagne), compte tenu de leur potentiel de croissance à court et moyen terme.

Le Groupe a, en revanche, poursuivi le processus de cession des autres sites industriels de la division. Gascogne annonce ainsi avoir finalisé fin janvier la cession de sa filiale déficitaire MUPA Emballages (6,5 M€ de CA en 2012). Par ailleurs, des discussions avancées sont en cours pour céder le site industriel de Jarnac (12,2 M€ de CA en 2012).

 

Activité 2012 : Chiffre d’affaires quasi stable au 4ème trimestre

Le chiffre d’affaires de l’année 2012 est présenté, conformément à la norme IFRS 5. La contribution des sites cédés ou en cours de cession est intégrée dans les activités non poursuivies. A des fins de comparabilité, la même présentation a été effectuée pour les comptes 2011.

Dans une conjoncture économique toujours difficile, et après trois trimestres consécutifs de baisse, Gascogne a réalisé un chiffre d’affaires de 102,9 M€ au 4 ème trimestre 2012, un niveau en quasi stabilité par rapport à la même période en 2011.

Cette performance a permis au Groupe d’atteindre, sur l’ensemble de l’exercice, un chiffre d’affaires de 418,9 M€, en recul de -2,4%. Cette baisse est imputable essentiellement à la division « Bois », particulièrement touchée par la conjoncture cette année, et à la division « Complexes », perturbée par les incertitudes sur son avenir. Les divisions Sacs et Papiers ont réalisé une année solide, confirmant leur capacité à préserver leurs parts de marché respectives.

 

Analyse de l’activité par branches d’activité

Bois

Sur le 4ème trimestre, la division a renoué avec la croissance (+3,2%), après quatre trimestres de décroissance. Cette inversion de tendance sur le 4 ème trimestre repose sur des gains de parts de marché sur le segment de la décoration, grâce à la redynamisation commerciale opérée depuis quelques mois.

 

Papier

La division a connu une inflexion de -4,6% sur le 4ème trimestre, en raison essentiellement d’un calendrier défavorable sur la fin de l’année. L’avance prise au cours des 9 premiers mois a permis toutefois d’afficher un chiffre d’affaires annuel de 101,0 M€ en légère croissance de +0.4%, et ce malgré l’arrêt usine programmé de 15 jours qui a eu lieu au mois d’avril 2012.

 

Sacs

Après un troisième trimestre morose, la division a réalisé un bon 4ème trimestre en réalisant un chiffre d’affaires de 30,5 M€ en hausse de +4,7%. Le Groupe a notamment bénéficié d’une activité toujours bien orientée sur les sacs « pet-food ». Cette performance trimestrielle a permis de rattraper le retard pris au cours des trimestres précédents, la division finissant l’exercice avec un chiffre d’affaires de 121,3 M€, quasi stable par rapport à 2011.

Complexes (activités conservées)

Le 4ème trimestre s’est inscrit dans la lignée des 9 premiers mois de l’exercice avec un recul de l’activité de l’ordre de -4%. Gascogne a notamment constaté un attentisme des clients, qui devrait progressivement se réduire suite à la décision de poursuivre activement le développement de cette activité au sein du Groupe. La division entend ainsi renouer rapidement avec la croissance, en s’appuyant notamment sur le lancement réussi de sa nouvelle ligne de production de papiers et films siliconés sur le site de Dax depuis février, fruit d’un investissement industriel de 12 M€. Ce nouvel équipement lui donne la capacité et l’avance technologique lui permettant d’assurer son développement sur les marchés du composite pour l’aéronautique, du médical, des rubans adhésifs techniques et des arts graphiques.

 

Informations sur les résultats 2012 du Groupe

Dans le cadre de la préparation de l'arrêté de ses comptes consolidés, le groupe Gascogne a procédé aux tests de valorisation de ses actifs inscrits à son bilan. Conformément aux normes comptables IFRS, les tests réalisés par le groupe Gascogne sont fondés sur la comparaison entre la valeur inscrite à l'actif et la valeur d'utilité. Le calcul de la valeur d’utilité est fondé sur l’actualisation des flux futurs de trésorerie.

Le résultat opérationnel intégrera donc une importante charge estimée autour de -60 M€ liée à la dépréciation des actifs d’exploitation, sans impact sur la trésorerie du Groupe. Le résultat net sera donc fortement déficitaire.

 

Informations sur la structure financière du Groupe

L’évolution de l’endettement net du Groupe est le suivant :

 

--

 

Principal acteur de la filière bois en France, le groupe Gascogne est présent à tous les stades de la valorisation de la ressource forestière et est le seul acteur français totalement intégré sur l’ensemble de la chaîne bois-papier-transformation. Le groupe Gascogne, qui s’appuie sur 4 activités complémentaires, est le 1er opérateur multi spécialiste du bois en France, 1er producteur mondial de papier kraft naturel frictionné, un des leaders européens de sacs industriels et grand public et un des premiers producteur mondiaux de complexes d’emballage et de protection.

 

Lire la suite...


Articles en relation