Connexion
/ Inscription
Mon espace

Des opportunités d’achat de maisons à prix attractif à saisir en petite couronne parisienne.

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Par Anthony Perrat, associé fondateur de UneMaisonBleue*

Ce n’est pas un scoop ! Cette année, comme l’an dernier, le marché va sans doute être peu dynamique en termes de nombre de transactions… Il y aura quand même des ventes assurées par la rotation « naturelle » (changement de lieu de travail, agrandissement de la famille ou perte d’emploi…). Les prix ne devraient pas « s’effondrer », comme certains le redoutent ou comme d’autres l’espèrent… Sauf si les taux d’intérêt devaient remonter.

Un nombre important de maisons devraient être mises en vente, cette année, en banlieue parisienne, augurant de prix attractifs pour les acquéreurs : de nombreux biens y ont été construits dans les années 70 par des foyers qui atteignent aujourd’hui l’âge de la retraite et qui souhaitent partir s’installer dans leur région d’origine, leur pays d’origine ou, plus généralement, au bord de la Méditerranée ou de l’Atlantique.

Les marchés du 92 et du 94 devraient offrir des opportunités d’achat à prix attractif, tout en ne lésant pas les vendeurs, si l’on calcule la plus-value par rapport à l’achat effectué il y a 40 ans.

La situation du 93 est en revanche plus compliquée pour les vendeurs. Certes, la plus-value réalisée en quelques 40 ans ne peut être que satisfaisante compte tenu de l’évolution des prix immobiliers, mais les ventes risquent d’être plus difficiles : le nombre important de mises en ventes simultanées, allié au fait que de nombreux acheteurs potentiels - pour une résidence principale - de ce département ont des difficultés à obtenir un crédit (20% d’apport souvent exigé dans la conjoncture actuelle…) pronostiquent, en effet, des baisses de prix plus importantes que dans le Val-de-Marne et les Hauts-de-Seine. En revanche, pour des investisseurs qui souhaitent se positionner dans cette partie de l’IDF, c’est le moment.

*UneMaisonBleue est une marque immobilière utilisée des agents commerciaux choisissant de pratiquer des frais d'agence réduits, fixes et connus d'avance, d'une valeur de 5 980 € pour toute vente, quelle que soit la valeur du bien immobilier.

Lire la suite...


Articles en relation