Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

86% des professionnels en Finance n’ont pas le temps de se consacrer à leur cœur de métier

L’étude publiée par l’institut d’études CSA et UpSlide*, qui se penche sur la productivité dans le secteur financier, révèle qu’une large majorité des salariés du secteur déclare passer l’essentiel de son temps à effectuer des tâches à faible valeur ajoutée, au détriment de son cœur de métier.

1 financier sur 2 estime que les tâches à faible valeur ajoutée qu’il réalise nuisent fortement à sa productivité

Secteur connu pour son exigence et ses horaires à rallonge, la fonction finance s’avère peu productive malgré un temps considérable passé sur certaines tâches. Une étude de CSA et d’UpSlide met en lumière les facteurs d’inefficacité majeurs des salariés du secteur, au premier titre desquels l’usage de la suite Microsoft Office.

Avec plus d’1 milliard d’utilisateurs dans le monde, les applications Office sont devenues incontournables. A tel point que 90% des professionnels de la finance interrogés disent passer jusqu’à 2h par jour sur PowerPoint et près d’un tiers, 4h ou plus sur Excel.

Or la plupart des tâches réalisées dans ces outils seraient répétitives et chronophages. Ainsi, 69% des financiers effectueraient tous les jours de la mise en forme de tableaux et graphiques Excel, et 20% d’entre eux réaliseraient cette tâche jusqu’à 10 fois par jour !

En conséquence, une perte d’efficacité considérable : 1 financier sur 2 estime que les tâches à faible valeur ajoutée qu’il réalise nuisent fortement à sa productivité.


Un impact sur la qualité du travail fourni et le bien-être des financiers

Malgré le temps passé sur ces tâches, le résultat des efforts engagés par les salariés de la finance ne serait pas toujours satisfaisant ou fiable. En effet, 70% des interrogés vérifient tous les jours la conformité de leurs formules dans Excel. Près de 70% également ne se disent pas toujours pleinement satisfaits par la forme de leurs rapports dans PowerPoint, alors que pour 78% d’entre eux le respect de la charte graphique est un prérequis dans leurs livrables.

L’étude souligne également une frustration plus profonde : 62% des interrogés admettent que les tâches à faible valeur ajoutée du quotidien leur font prendre du retard sur les échéances attendues. Près de 70% s’estiment d’ailleurs surqualifiés pour ces tâches et un tiers les trouve dévalorisantes. En conséquence, un manque de temps sur des tâches à plus forte valeur ajoutée (77% des répondants).

Le bien-être des salariés se trouve en définitive impacté par cette insatisfaction liée tant à la perte de temps qu’au manque de sens de tâches dans lesquels ils ne se reconnaissent pas. Le constat est sans appel : plus de 70% des salariés en finance se sentent stressés au travail au quotidien.

« A l’heure où la rentabilité des établissements financiers français pose question, la productivité est plus que jamais un sujet d’actualité dans le secteur de la finance », constate Aurore Jaugin, CEO France d’UpSlide. « Malheureusement, nous observons chez nos clients qu’un temps considérable est perdu chaque jour à réaliser des tâches qui pourraient facilement être automatisées. Pourtant, moins de la moitié des financiers y sont parvenus ! Chez UpSlide, nous souhaitons aider un maximum d’entre eux à gagner en productivité afin qu’ils puissent enfin se recentrer sur leur vrai métier : l’analyse, et la relation client. »

* Le logiciel UpSlide ajoute des fonctionnalités astucieuses à Microsoft PowerPoint, Excel et Word permettant aux professionnels de la finance de créer des documents irréprochables en un temps record.

Lire la suite...


Articles en relation