Connexion
/ Inscription
Mon espace

Pascale Auger : être administrateur, un nouveau mode de développement personnel

ABONNÉS

Ce portrait s'inscrit dans une série consacrée aux femmes administrateurs par l'IFA, à l'occasion de la journée internationale des droits de la femme.

Voir aussi

 

 

Parcours : Ingénieure, Docteur en organisation et informatique industrielle, Pascale Auger dispose de 18 années d’expérience de direction d’activités Industrie, Services et Services Publics, en France et à l’International. Vice-présidente, responsable des secteurs Industrie et Distribution de PricewaterhouseCoopers en 2000, elle rejoint Capgemini Consulting en 2003 où elle exerce pendant 8 ans en qualité de Vice-présidente au pôle Stratégie et Management du changement et de la performance, en charge des secteurs Industrie et Public. Pascale Auger est également, depuis 2011, Secrétaire général du Cercle de la réforme de l’Etat et membre du Club des Présidents de comité d'audit de l'IFA depuis janvier 2013.

 

Mandats : Administrateur indépendant et Présidente du comité d’audit de MANUTAN International.

 

Publications récentes : Structures de gouvernance : critères de décisions (Institut Français des Administrateurs – Janvier 2013), Les Codir du 3eme millénaire – De la gouvernance solitaire au leadership collectif (éditions Pearson, octobre 2012).

« Les femmes sont peut-être moins préparées que les hommes à jouer le rôle d’administrateur, de par l’histoire, mais elles en ont pourtant les capacités. C’est pourquoi je dirais que devenir administrateur ne se décrète pas, cela se prépare. Une formation initiale pour appréhender les enjeux et les attentes et un réel processus d’ « on boarding » sont indispensables pour réussir sa première expérience d’administrateur.

Mais ensuite, la prise de parole et de position au sein d’un Conseil n’est pas plus difficile pour une femme que pour un homme ; elle est davantage liée à la date d’arrivée. Si l’on vient de rejoindre récemment un Conseil, il est parfois plus compliqué de prendre une position, de développer une opinion, mais c’est aussi vrai pour un homme fraîchement arrivé au sein d’un Conseil. Certaines entreprises développent aujourd’hui activement un vivier de femmes administrateurs car elles considèrent ce statut comme une réelle opportunité de développer un leadership managérial ; le passage par un Conseil préparant ces femmes à des fonctions exécutives.

Ce choix dessine donc les nouveaux contours d’un développement professionnel et d’un modèle de leadership. Il ne reste plus qu’à espérer que cela permettra effectivement d’accélérer le développement des femmes au sein des comités exécutifs… »

 

 

Portraits à paraître

 

 

 

  • Nathalie Rouvet Lazare : quand marketing et communication s’invitent à la table du Conseil

  • Anne-Marie Mourer : la diversité pour sortir les Conseils de leur zone de confort

  • Marie-Hélène Meyling : l’administrateur salarié au service de la gouvernance

  • Pascaline de Dreuzy : L’expertise des limites de la vie au service de la gouvernance en héritage

  • Laurence Dors-Méary : des instances de gouvernance à l’exercice de la gouvernance

 

Lire la suite...


Articles en relation