Connexion
/ Inscription
Mon espace

La diversité des profils administrateurs comme gage de qualité : 8 portraits de femmes administrateurs

ABONNÉS

A l’occasion de la journée internationale des droits de la femme, l’Institut Français des Administrateurs (IFA) dresse un état des lieux de la place des femmes au sein des Conseils d’administration : à 4 ans de l’échéance de la loi Copé-Zimmermann, où en est-on de la parité au sein des Conseils ? Quels rôles y jouent les femmes ? Comment y trouvent-elles leur place ?

A quelques jours de la journée symbolique de la femme, l’IFA présente 8 portraits de femmes administrateurs qui parlent de leur parcours, de leurs expériences et des obstacles qu’elles ont pu rencontrer en tant que femme au cours de leur carrière.

L'avis de Daniel Lebègue, Président de l’IFA.

« Concernant la place des femmes dans les Conseils d’administration, je ferais deux remarques.

La première est que les objectifs du calendrier concernant l’augmentation de la place des femmes dans les Conseils (40% de personnes du même sexe - et donc de femmes… dans les sociétés cotées sur les marchés réglementés, à partir du 1er janvier 2017) seront tenus dans les grandes sociétés, mais que la montée en régime se fait beaucoup plus lentement dans les entreprises moyennes, cotées ou non cotées…

En effet, fin 2012, le cap des 25% est pratiquement atteint dans les entreprises du CAC 40, alors que la loi imposait d’atteindre un seuil intermédiaire de 20% en 2013. Les 40% de femmes dans les Conseils seront donc vraisemblablement, eux aussi, atteints dans les grandes sociétés cotées avant 2017. Une excellente nouvelle : le pari n’était, en effet, pas gagné quand on se souvient des résistances que le projet de loi (soutenu par l’IFA) a rencontré lorsqu’il a été présenté…

En revanche, on manque d’informations précises pour les autres entreprises (plus de 1.000) couvertes par la loi, mais l’évolution semble y être beaucoup plus lente et disparate.

La deuxième remarque est que la diversité et, en particulier, la mixité hommes/femmes, constitue un facteur de progrès pour la gouvernance. De fait, on observe, parallèlement à l’arrivée des femmes dans les Conseils d’administration, une amélioration des pratiques. Je ne veux pas dire que cela a un rapport direct de cause à effet ; il y a très peu d’études réalisées en la matière ! Mais, je note simplement que l’un n’empêche pas l’autre… contrairement à ce que prédisaient certains administrateurs, lors du vote de la loi.

Preuve est, en tout cas, faite, aujourd’hui, que non seulement l’arrivée d’un nombre plus important de femmes dans les Conseils n’a pas engendré une baisse de la qualité, mais que c’est même l’inverse ! Qu’apportent les femmes dans un Conseil, en matière de méthodes de travail, de relation avec les autres, de façon de voir les choses ? Il sera intéressant d’étudier cela de façon précise. Toujours est-il que nous pouvons d’ores-et-déjà affirmer que la diversité des profils d’administrateurs dans les Conseils est gage de qualité. »

Les femmes dans les Conseils d’administration

  • les femmes sont présentes en moyenne à 19.6% dans les Conseils*

  • les entreprises du CAC 40 ont déjà franchi le premier cap de la loi Copé-Zimmermann avec 23.7% de femmes dans leurs Conseils (19,2 % dans les Midcaps)*

  • les Conseils d’administration ont une large avance sur les comités exécutifs, où les femmes ne sont représentées qu’à hauteur de 7% dans les sociétés cotées, et de 9% dans les entreprises du CAC 40*

  • Parmi les 143 administrateurs de sociétés certifiés par l’IFA, on compte 77 femmes et 66 hommes**.

* Sources Gouvernance et structures 2013 ** Source IFA

Voir les portraits :

 

Portraits à paraître

 

  • Nathalie Rouvet Lazare : quand marketing et communication s’invitent à la table du Conseil

  • Anne-Marie Mourer : la diversité pour sortir les Conseils de leur zone de confort

  • Marie-Hélène Meyling : l’administrateur salarié au service de la gouvernance

  • Pascaline de Dreuzy : L’expertise des limites de la vie au service de la gouvernance en héritage

  • Laurence Dors-Méary : des instances de gouvernance à l’exercice de la gouvernance

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Français lisent toujours en 2019, avant tout pour le plaisir

Le Centre national du livre (CNL) a rendu publics les résultats de la 3ème édition de son baromètre bisannuel « Les Français et la lecture », conduit par Ipsos. Confié à cet Institut en 2015 par Vincent Monadé, président du CNL, la mise en œuvre de ce baromètre bisannuel porte sur un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française des 15 ans et plus, interrogé par téléphone. Objectifs de ce baromètre :- suivre l'évolution des pratiques et des perceptions des Français...

BE - Culture & Société
ABONNES
La consommation responsable plebiscitée par les Français ?

En parallèle du baromètre européen de la consommation 2019 dévoilé récemment par L'Observatoire Cetelem, les zOOms de L'Observatoire Cetelem interrogent les Français sur leurs comportements de consommation : responsabilité, pouvoir d'achat, quel équilibrage ? Comment les Français voient-ils leur consommation évoluer, et quels sont - ou seraient - selon eux les impacts d'une consommation plus responsable sur leur quotidien ? - La consommation responsable, une consommation mieux maîtrisée… La...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...