Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Prévision de croissance mondiale abaissée pour 2020

Les analyses et perspectives de Marché de Darren Williams, Director of Global Economic Research chez Alliance Bernstein

- Les marchés financiers ont été stimulés par l’évolution positive de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats Unis.
Bien qu’il s’agisse d’une bonne nouvelle, nous ne sommes pas convaincus que cela change la donne pour l’économie mondiale.

- C’est en partie dû au fait que les négociations pourraient tout de même échouer. De plus, cette « première étape » d’un accord ne mettra probablement pas fin à l’incertitude qui pèse sur l’investissement des entreprises, en particulier à un moment où d’autres risques populistes assombrissent les perspectives.

- Nous sommes plus enclins à considérer les développements récents comme une réduction des risques à la baisse qu'une raison d'augmenter nos prévisions. En fait, nous avons abaissé notre prévision de croissance mondiale pour 2020 de 2,3% à 2,2%, en grande partie à cause d’une révision à la baisse en Chine à 5,8% contre 6%.

- L’amélioration des échanges commerciaux doit être tempérée par l’incertitude planant sur le plan politique. Nous nous attendons toujours à ce que la Fed et la BCE accentuent la détente monétaire, mais notre conviction est affaiblie.

- Aux États-Unis, la décision de la Fed de faire une pause après la réduction des taux d’octobre a soulevé des questions sur sa fonction de réaction. En Europe, Christine Lagarde, nouvelle présidente de la BCE, se confronte à de fortes résistances internes concernant la prise de mesures politiques.

- Nous n’avons pas de grandes attentes en matière de politique fiscale. Certes, une relance est probable, mais en se fondant sur les prévisions actuelles cela ne sera pas assez conséquent pour avoir un impact significatif. Pour le moment, une relance fiscale proactive à grande échelle reste une chimère.

Lire la suite...


Articles en relation