Connexion
/ Inscription
Mon espace

73% de français n’ont pas la possibilité de réaliser un projet immobilier

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Explorimmo, site d’annonces immobilières sur Internet et sur mobile, publie les résultats de son baromètre semestriel sur les intentions d’achat des Français : face à un avenir économique incertain et un manque de confiance dans les actions gouvernementales, seuls 27% des Français envisagent un projet immobilier dans les mois à venir.

Mais légère progression des investissements locatifs : les Français sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’investissement immobilier qui confirme sa nature devaleur refuge avec une progression de 7 points en un an(16% en janvier 2012 vs. 23% aujourd’hui). C’est notamment le cas de 35% des propriétaires de leur logement.

Les maisons moins recherchées au profit de projets plus modestes : bien qu’en tête, le choix de se tourner vers une maison chute de 7 points par rapport à octobre 2012 à 41%, au profit des demandes d’appartements, en hausse de 6 points sur la même période à 36%.

Pour 77%, le type de projet immobilier est subordonné à la classe du Diagnostic de Performance Energétique, quel que soit le logementCe critère de choix témoigne d’une véritable prise de conscience environnementale mais aussi d’un poste budgétaire énergétique avantageux.

Budget d’achat et apport personnel en net recul les acheteurs prévoient de consacrer en moyenne 192 000€ à leur projet immobilier, contre 213 000€ en octobre 2012. Cette baisse s’accompagne d’une chute du montant de l’apport personnel : 83 000€ aujourd’hui, contre 93 000€ il y a quelques mois.

Pour 48%, ce manque de moyens financiers est la première raison évoquée par les locataires n’ayant pas de projet immobilier. Pessimistes, 36% d’entre eux considèrent que le statut de propriétaire leur restera inaccessible.

Toutefois, un regain de confiance pour le marché immobilier contrairement aux actions gouvernementales : 47% qualifie le marché immobilier favorable contre 29% en octobre 2012.

A l’origine de cet élan positif, l’amélioration des conditions d’emprunt pour 61%, loin devant les mesures du gouvernement qui n’inspirent la confiance que de 30% des Français. L’efficacité des actions politiques peine à convaincre

Les Français attendent actuellement une véritable régulation de l’Etat, en marge de la fiscalité et des logements sociaux et 51% des propriétaires ou en devenir misent davantage sur une pression étatique envers les banques afin de limiter les taux de crédits.

Concernant la location, l’intervention de l’Etat est particulièrement attendue sur le marché privé : la construction de logements privés (43%) est notamment jugée plus efficace que celle des logements sociaux (36%).

 

 

Lire la suite...


Articles en relation