Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Fonds d’investissement : EasyBuziness lance sa plateforme

Trois personnalités de la finance lancent officiellement EasyBuziness, une plateforme 100 % digitale d’analyse et de suivi de fonds à destination des professionnels du patrimoine : CGP, courtiers, family offices, experts-comptables, banquiers privés et autres institutionnels. De quoi s’agit-il ?

 

Bruno Zutterling, informaticien, analyste financier et actuaire, Claude Cadeau, CGP et créateur de logiciels de gestion de patrimoine, et Edgard Bornet, expert-comptable et fiscaliste, chargé de la promotion d’EasyBuziness en Suisse et à l’international, viennent de promouvoir officiellement la plateforme digitale innovante qu’ils ont élaborée dans le domaine de l’analyse et du suivi des fonds d’investissement à l’attention des professionnels du patrimoine, à commencer par les conseillers en gestion de patrimoine et les banquiers privés. Elle s’appelle EasyBuziness et paraît avoir un certain avenir, même s’il existe depuis longtemps de sérieux concurrents, comme Europerformance, Morningstar ou Quantalys. Les données sont d’ailleurs achetées à l’un d’entre eux (Morningstar), mais EasyBuziness souhaite apporter une prestation d’ensemble supplémentaire. Celle-ci coûte 2.500 € HT par an si le client s’abonne à toutes les fonctionnalités. Comme ils doivent légitimer les rétrocessions dont ils bénéficient ou les honoraires qu’ils réclament, les professionnels du patrimoine ont tout intérêt à disposer d’outils adéquats !

 

Quatre fonctionnalités

Les fonctionnalités d’EasyBuziness sont au nombre de quatre : le profilage de portefeuille et l’allocation stratégique, la notation et la sélection de fonds, les alertes sur les fonds, l’analyse et la restructuration de portefeuille. « La fintech est le fruit de trois ans de développement algorithmique par des experts des sujets financiers et d’un an de test auprès de professionnels du patrimoine et d’institutionnels, explique Bruno Zutterling. La plateforme analyse et note plus de 140.000 parts de fonds, libellées en vingt-cinq devises, de plus d’un millier de sociétés de gestion dans plus de cinquante juridictions différentes. Les notations portent sur trois années, plus les deux années précédentes. »

EasyBuziness ne se place pas du côté du vendeur de fonds, mais du côté de l’investisseur acheteur de solutions d’épargne. C’est une plateforme de services qui analyse, de façon simple, objective et indépendante, l’offre des gestionnaires avec pour ambition d’améliorer la performance d’un portefeuille. « Elle a été conçue pour accompagner et aider les professionnels du patrimoine à procéder à une sélection performante parmi la multitude de fonds disponibles sur le marché, précise encore Bruno Zutterling. Elle les accompagne également dans le choix de leurs allocations d’actifs dans les différentes enveloppes (comptes-titres, PEA, Perp, assurance-vie). C’est un outil pédagogique qui permet aux investisseurs de mieux comprendre la structure de leurs portefeuilles en adéquation avec leurs profils de risque. La plateforme aide les professionnels à justifier le choix des fonds et les arbitrages auprès de leurs clients. »

 

Trois notations

EasyBuziness procède à une analyse quantitative des fonds. Cette analyse porte sur trois critères, qui sont notés de 0 à 20 : performance absolue, régularité, compétitivité. Grâce à ces notes, le conseiller sait immédiatement s’il a affaire à un fonds performant dans sa classe d’actifs. L’investisseur, lui, n’a aucun mal à comprendre la valeur ajoutée des fonds sélectionnés. Il faut savoir que les performances peuvent être très hétérogènes à l’intérieur d’une même catégorie. Autant se focaliser sur le haut du panier !

Même si les performances passées ne préjugent évidemment pas des performances futures, l’objectif est que le client choisisse son profil en connaissance de cause sur la base de la réalité (observable depuis vingt ans). De façon systématique, les fonds retenus dans les portefeuilles des clients sont placés sous surveillance, et ce pour vérifier que leurs comportements restent conformes à ceux qu’ils ont eus dans le passé. En cas de variation inhabituelle, l’abonné est alerté (par mail), ce qui lui permet d’être réactif pour proposer à son client un éventuel arbitrage.

Pour l’instant, EasyBuziness revendique une cinquantaine de clients, mais les associés fondateurs, qui se disent déjà à l’équilibre, espèrent naturellement monter assez rapidement en régime.

M.L.

Lire la suite...


Articles en relation