Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

[les entretiens d'Esteval] Philippe Rezzonico, Heravest

La 5G, un thème d’investissement à suivre !

 

Entretien avec Philippe Rezzonico, associé-gérant chez Heravest

 

Après avoir proposé un premier produit d’investissement sur le thème de la 5G en décembre, la firme suisse Heravest renouvelle l’exercice, forte des premiers résultats obtenus et d’une expertise confortée.

Quelles sont les caractéristiques des produits que vous proposez aujourd’hui sur le thème de la 5G ?

Il s’agit de produits de type certificats/ETF qui investissent, en dollar et sans levier, dans un panier de valeurs liées au déploiement de la 5G aux Etats-Unis. Il n’y a pas de couverture du risque de change. La liquidité est quotidienne avec un spread de cotation de 1%.

Quelles sont les perspectives offertes par la 5G ?

La 5G sera très prochainement proposée aux Etats-Unis, en Corée du Sud, en Chine et au Japon, dès 2019-2020. Elle n’arrivera que plus tard en Europe. Beaucoup plus rapide que la 4G avec un temps de latence divisé par 50, elle devrait, selon Ericsson, couvrir 40% de la population mondiale en 2024, sachant que la Chine devrait alors représenter jusqu’à 40% des connections mondiales.

Vous parlez de révolution 5G. Pour quelles raisons ?

La firme Cisco estime que 50 milliards d’objets seront connectés en 2020. Ce chiffre devrait ensuite être multiplié par 20 en deux ans à peine. Par ailleurs, la 5G permettra d’apporter la technologie et la bande passante nécessaire au fonctionnement de voitures autonomes. Des progrès exceptionnels pourront également être constatés dans des domaines tels que la réalité augmentée, les jeux en ligne, les médias.

Cela explique les flux d’investissement qui ont été annoncés ?

En effet. Les seuls opérateurs télécoms chinois devraient investir jusqu’à 280 milliards de dollars entre 2020 et 2030 avec un objectif de 430 millions de connections en 5G en 2025. Aux Etats-Unis, les opérateurs devraient investir 300 milliards de dollars. Il est important de comprendre que l’infrastructure mobile nécessaire à la 5G est beaucoup plus dense que pour la 4G : plus d’antennes locales et plus de relais sont nécessaires.

Quels sont les secteurs qui bénéficieront du déploiement de la 5G ?

On peut notamment mentionner l’internet des objets, les voitures connectées et autonomes, ainsi que les réseaux intelligents (smart grid), les villes intelligentes (smart cities), ou encore les maisons intelligentes (smart home).

Et qui sont les principaux acteurs de la 5G au niveau international ?

Parmi les opérateurs, on peut mentionner Huawei, Nokia, Ericsson et ZTE. Il faut ajouter à cette liste les fabricants de semi-conducteurs.

Pourquoi proposez-vous un tel produit aujourd’hui ? 

En décembre, nous avons souhaité être pionniers sur ce thème d’investissement très prometteur. Aujourd’hui, nous proposons une nouvelle version de ce produit avec un panier davantage diversifié d’une vingtaine de valeurs, toujours avec un focus sur les Etats-Unis. Nous travaillons également sur une version en euro du même produit et sur d’autres versions qui seront davantage axés sur l’Asie.

Lire la suite...


Articles en relation