Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

La volatilité des marchés implique de nouvelles stratégies d’allocations d’actifs

Par Cédric Forman, Directeur Général de Thesaurus.

Dans un contexte de taux bas et de forte volatilité des marchés financiers, une allocation d’actifs efficace implique plus que jamais une approche de moyen-long terme, flexible et diversifiée. Pour concilier recherche de performance et maîtrise du risque, un savant dosage de différentes classes d’actifs est désormais indispensable.

Le constat est aujourd’hui limpide : les placements miracles offrant à la fois un rendement élevé et une parfaite liquidité, tout en garantissant le capital investi ou un risque minimal n’existent plus. L’accentuation de la volatilité sur les marchés financiers nécessite une redéfinition des stratégies d’allocation, ne laissant aucune place à l’improvisation. Cela implique d’équilibrer ses placements en les diversifiant selon son horizon d’investissement, les buts poursuivis et son appétence au risque. Il s’agit, le plus souvent, d’envisager cette allocation dans une approche de moyen ou de long terme en trouvant l’équilibre adéquat entre différents outils complémentaires au sein d’une même enveloppe d’assurance vie, conservée pour ses avantages fiscaux et de transmission.

Parmi ces outils, les fonds en euros restent incontournables : leur rendement a certes baissé au cours des dernières années mais continue d’offrir une garantie appréciée et recherchée par l’épargnant. S’il est possible d’allouer de 0 à 100% d’un portefeuille sur ce type de fonds, nous préconisons, selon le profil de risque de chacun, entre 20 et 40%.

La part plus sécurisée d’une assurance vie peut également être complétée par la souscription de SCPI. Elles possèdent le double-avantage d’offrir un rendement supérieur à celui des fonds en euros tout en présentant une volatilité maîtrisée, protégeant l’investisseur des aléas des marchés financiers. Détenir une quotité de SCPI au sein d’un portefeuille d’assurance vie permet d’obtenir un meilleur niveau de liquidité qui justifie la perception d’un rendement légèrement plus faible qu’en direct. La part totale des fonds en euros et des SCPI peut ainsi atteindre 50% d’un portefeuille équilibré d’assurance vie.


Le succès des fonds thématiques souligne la quête de sens des clients

Il convient ensuite d’envisager l’allocation destinée aux unités de compte - via des OPCVM -, des fonds flexibles offrant un potentiel de rendement d’environ 2-3% par an et une très faible volatilité. Ces supports peuvent constituer 15 à 20% de l’allocation globale.

Depuis 1 an, nous mettons l’accent pour ces OPCVM sur les fonds thématiques (en moyenne 20% de l’allocation globale). Ces fonds ont l’avantage d’être plus facilement appréhendés car centrés autour de thématiques fortes (traitement de l’eau, sécurité, robotique etc.) liées à des changements structurels. L’investisseur perçoit mieux le sens de son placement, sa destination. Ce sont des secteurs dont on peut anticiper les taux de croissance annuelle et qui offrent une bonne visibilité. La demande est forte au regard de leurs «track records» (historique de performances). C’est aussi là qu’il est possible aujourd’hui d’aller chercher de la performance.

Enfin, l’utilisation de produits structurés offre la possibilité de mieux maîtriser la volatilité des marchés. Certains d’entre eux permettent de verser un rendement attractif (jusqu’à 5 ou 7%), même en cas de baisse significative d’une action ou d’un indice sur lequel ils sont indexés. Nous préférons les utiliser dans une approche plutôt défensive et non comme des outils de spéculation destinés à multiplier le rendement. Ainsi, 5 à 10% d’un portefeuille d’assurance vie peut être alloué à ce type de support.

C’est la combinaison judicieuse de ces différentes classes d’actifs qui permet, au final, d’être présent sur les marchés selon le profil de chacun et de manière à la fois sécurisée (fonds euros & SCPI), performante (fonds thématiques) et diversifiée (produits structurés), pour faire croître plus sereinement votre patrimoine.

Lire la suite...


Articles en relation