Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

[Les entretiens d'Esteval] Julien Rerolle, Qivalio

Comment s’est construit le groupe Qivalio ?

Spread Research s’est rapproché d’Ethifinance il y a deux ans. L’approche extra-financière complétait ainsi l’approche strictement financière en ce sens qu’elle permet souvent d’appréhender des enjeux de plus long terme. Nous avons alors procédé à une augmentation de capital, qui nous a permis d’accueillir dans notre capital des assureurs intéressés par cette approche intégrée de la notation.

Quelle est votre clientèle ?

Nous sommes au service de sociétés de gestion, d’investisseurs institutionnels et d’assureurs intéressés par notre suivi des sociétés européennes.

Combien d’entreprises font l’objet d’un suivi de votre part ?

Environ mille, la moitié étant cotée, l’autre non-cotée.

Que signifie la marque Qivalio ?

Elle combine les notions de Qi, de valeur et de lien, et fait ainsi référence et écho à notre indépendance et aux valeurs que nous analysons et que nous défendons, entre approches financière et extra-financière. Il s’agit d’une marque ombrelle qui n’a pas vocation à se substituer aux marques produits existantes.

L’indépendance est au cœur de votre démarche…

Effectivement. D’ailleurs la présence d’une partie de nos équipes d’analystes à Lyon correspond à la fois à cette volonté d’indépendance, et de proximité avec plusieurs marchés tant locaux qu’ européens, notamment la Suisse, l’Italie et l’Allemagne, le tout combiné à une bonne qualité de vie. Par ailleurs, la région lyonnaise est un bassin riche en ETI.

Vous évoquez les marques produits. Quelles sont-elles ?

Nous en avons quatre : Gaia Rating, Ethifinance, Spread Rating et Spread Research. Gaia Rating est un fournisseur de notation de valeurs moyennes. Nous couvrons environ 800 sociétés cotées pour les gérants ESG qui pilotent des portefeuilles de valeurs moyennes. Chaque société est soumise à environ 200 critères d’analyse. Ethifinance couvre, quant à elle, un univers plus large, qui intègre également des actifs non-cotés, et procède au reporting ESG de fonds d’investissement. Elle a également vocation à apporter un avis supplémentaire dans le cadre d’opérations de financement. Elle peut par exemple procéder à la notation de collectivités locales ou à l’étude des critères extra-financiers dans le cadre d’un financement d’une ETI.

Et concernant Spread Rating ?

Il s’agit d’une marque lancée il y a deux ans bien que l’activité, qui consiste à noter les emprunts de court terme, a été initiée il y a 4 ans. Contrairement à ce qui se pratique usuellement en matière de notation, le service est ici payé par les émetteurs dont nous étudions la dynamique de croissance à court terme et les liquidités disponibles. Les résultats obtenus sont utilisables dans le cadre du calcul des fonds propres requis pour les institutions financières. Spread Research, notre quatrième marque produit, propose de son côté des services de recherche indépendants sur plus de 200 sociétés, à destination des gérants obligataires.

Quels sont vos projets pour le groupe Qivalio ?

Nous comptons conforter les différentes marques du groupe et poursuivre les synergies initiées il y a deux ans. Nous allons proposer de nouveaux produits qui intègrerons approches financière et extra-financière pour différents types d’investisseurs. Nous allons également investir dans nos systèmes d’information et dans nos équipes. Par ailleurs, nous avons récemment procédé à une autre augmentation de capital afin de nous développer en Europe et profiter des nouveaux enjeux réglementaires. Nous espérons ainsi augmenter le rythme de croissance annuel de 25% de notre chiffre d’affaires, enregistré ces dernières années.

Lire la suite...


Articles en relation