Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Perspectives des marchés : de nombreux investisseurs optimistes malgré la volatilité

Selon le Baromètre d'investissement de printemps J.P. Morgan Banque Privée, de nombreux investisseurs de la région EMEA restent optimistes quant aux perspectives des marchés mondiaux malgré la volatilité persistante.

39% de clients privés européens restent convaincus que les actions afficheront de meilleures performances sur les 12 prochains mois, tandis que 49% des clients domiciliés en France estiment que les placements alternatifs (Private Equity, immobilier et hedge funds) sont plus attrayants. Malgré le climat d’incertitude persistant à travers le monde, il ressort du Baromètre d’investissement de printemps de J.P. Morgan Banque Privée que le sentiment des investisseurs n’a pratiquement pas évolué depuis l’enquête réalisée cet hiver[i]. Toutefois, les anticipations de volatilité accrue pour 2019 incitent nombre d’entre eux à adopter à présent une approche d'investissement plus défensive.

Près d’un tiers de nos clients, aussi bien en Europe qu’en France, investissent désormais dans des actifs de qualité supérieure pour obtenir un positionnement plus défensif de leurs portefeuilles. 24% s'éloignent des grands secteurs cycliques et mettent l'accent sur les opportunités d'investissement à long terme que présentent des secteurs tels que la santé et la technologie, contre 33% pour les clients en France. 20% d’entre eux réorientent leurs investissements vers des secteurs défensifs actifs tels que les services aux collectivités, l'immobilier et les télécommunications.

« Comme nombre des clients français que nous avons interrogés, nous sommes globalement optimistes à l’égard des actions pour 2019, comme en témoigne notre surpondération des actions au sein des portefeuilles gérés », déclare Annabelle Azoulay, Directrice de J.P. Morgan Banque Privée en France. « Dans l’optique d’investissements de fin de cycle, nous observons une rotation des secteurs de croissance cyclique au profit d’une exposition accrue aux thèmes de croissance à long terme. La révolution technologique ne montre aucun signe d'essoufflement, et le secteur de la santé bénéficie depuis 20 ans d'une croissance bénéficiaire systématiquement positive. »

« Dès que les tensions liées à l’avancement du cycle économique seront de plus en plus perceptibles sur les marchés, nous réduirons le risque. Ce processus revient selon nous à ajuster minutieusement le positionnement pour parvenir au niveau adéquat, plutôt que de simplement basculer un interrupteur de « marche » à « arrêt ». Dans ce contexte, nous avons pleinement exploité les possibilités d’ajustement dont nous disposions, au sein et entre les classes d’actifs. Cependant, si la perspective d’une décélération de la croissance justifie une telle prudence, il est encore trop tôt selon nous pour adopter un positionnement totalement défensif. Mais ce point de vue, ainsi que d’autres, évoluera certainement au fil de l’année 2019. »

[i] Selon notre baromètre de décembre 2018, 38% des clients estimaient que les actions seraient la classe d'actifs la plus performante au cours des 12 prochains mois.

 

Lire la suite...


Articles en relation