Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Quel avenir pour les FAANG ?

Par Ritu Vohora, investment director dans l’équipe Actions, M&G Investments.

L'excellente performance des valeurs technologiques FAANG (Facebook, Amazon, Apple, Netflix et Alphabet - anciennement Google) les a rendus populaires auprès d'un large éventail d'investisseurs, en particulier dans un environnement de marché à faible croissance et à faible rendement. Les perspectives de croissance continue de ces sociétés ont soutenu la croissance du cours des actions. De plus, l'augmentation de l'investissement passif a également eu pour conséquence que de plus en plus de personnes avaient ces actions dans leur portefeuille. Les actions FAANG représentent désormais plus de 15% de l'indice S&P 500.

S’il y a une chose que nous avons apprise en 2018, c'est que les actions FAANG ne devraient pas être mises au même niveau. Fin 2018, les valorisations semblaient diverger car les investisseurs ont commencé à se concentrer sur les fondamentaux et à accorder plus d'attention aux forces et faiblesses individuelles. La forte hausse des cours des valeurs technologiques américaines s’est soldée par une spéculation et une surchauffe du secteur. Les actions de Facebook, Amazon et Apple ont chuté, rendant les investisseurs de plus en plus nerveux.

Mais ces entreprises technologiques dominantes continuent de connaître une forte croissance, affichent de solides bénéfices, de solides sources de revenus et généralement des business model viables. Les valeurs technologiques restent toujours attrayantes, mais nous constatons une dispersion croissante au sein du secteur, en particulier parmi les très grandes entreprises. Alors que Facebook et Apple ont vu le cours de leurs actions chuter - le premier dans un effort de réduction des coûts et le second en raison de l'exposition à la Chine et parce qu'elle s'appuyait trop sur un produit - des entreprises comme Microsoft ont continué de faire des bénéfices.

Un certain nombre de tendances séculaires sont à l'origine du succès de ces géants technologiques, notamment l'essor du e-commerce, le passage aux ventes et à la publicité en ligne, la mobilité accrue des consommateurs et leurs achats en ligne, le passage au cloud computing et l’augmentation de la cybersécurité.

Une menace potentielle pour l’avenir est la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine, qui peut perturber les chaines d’approvisionnement et freiner la demande d'entreprises telles qu'Apple, qui dépend de composants issus des marchés émergents et de la vente de produits nouveaux et novateurs pour générer des revenus. Toutefois, des discussions plus constructives entre les deux pays ont récemment fait naître l'espoir d'une rupture dans le différend commercial. Une surveillance plus stricte de la part des organismes de réglementation constitue également un risque important pour les grandes sociétés de données comme Facebook.

Toutefois, les tendances de croissance à long terme du secteur de la technologie demeurent intactes et devraient soutenir la croissance future. Par exemple, la transition vers le cloud computing devrait s'accélérer dans les années à venir. Le cloud computing devrait à terme remplacer les technologies plus traditionnelles.

Le secteur technologique au sens large reste un terrain de chasse riche - en particulier dans le domaine du matériel et des semi-conducteurs. Ces activités sont de nature cyclique, mais elles sont souvent négociées à des valorisations attrayantes qui offrent de bonnes opportunités pour les investisseurs à long terme. Comme le risque  « d’obsolescence » reste élevé, les investisseurs doivent cependant faire leurs devoirs et être sélectifs.

Lire la suite...


Articles en relation