Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les marchés font preuve d’un excès de pessimisme peu justifié

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS
Les investisseurs anticipent une récession. Certes, les facteurs de risques ne manquent pas mais ne justifient pas pour autant cet excès de défiance. Fortement pénalisées, certaines valeurs cycliques redeviennent de réelles opportunités d'investissement. L'analyse de Eric Turjeman, Directeur des Gestions Actions et Convertibles chez OFI AM Les valorisations actuelles des marchés actions semblent indiquer l'arrivée d'une récession au cours des prochains trimestres. Certes, une correction...

Ce contenu est réservé aux abonnés. Connectez-vous ou Abonnez-vous

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Marchés : vers davantage de sélectivité

Pour les économistes de Groupama AM, l'environnement macroéconomique devrait rester favorable à l'horizon des prochains trimestres. Le scénario central de Groupama AM est celui d'une normalisation de l'activité économique en 2019 avec une croissance en voie de décélération, anticipée à 2,5% aux Etats-Unis et 1,6% en zone euro. « Les observateurs s'interrogent légitimement sur la fin du cycle économique américain, après une décennie de croissance positive. Selon nous, l'enjeu n'est pas celui de...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
La croissance économique mondiale décélère

Tribune de Guy Wagner, chief investment officer de BLI (Banque de Luxembourg Investments) Les signes de ralentissement de la croissance économique mondiale se sont poursuivis au mois de novembre. Bien qu'aux Etats-Unis la dynamique de croissance demeure plus robuste que dans les autres régions, l'activité reste faible dans les secteurs clés de l'automobile et de l'immobilier. En Allemagne, le PIB a reculé de 0,2% en glissement trimestriel entre juillet et septembre, « principalement en raison...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
« Décélération de la croissance et incertitudes politiques : les classes d'actifs sous l'emprise de la volatilité »

Par Christophe Donay, Responsable de l'allocation d'actifs et de la recherche macroéconomique chez Pictet Wealth Management Le cycle économique arrive à maturité, sans toutefois que les indicateurs avancés ne suggèrent de signes de récession avant 2020 ou 2021. D'une activité mondiale désynchronisée en 2018, nous nous attendons à une resynchronisation dans cette phase de décélération. La croissance mondiale devrait fléchir à 3,4% en 2019, contre 3,7% en 2018. Le ralentissement attendu concerne...