Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le baromètre mensuel des prix de l'immobilier résidentiel en Île-de-France

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

MeilleursAgents.com publie la 45ème édition de son baromètre mensuel des prix de l'immobilier résidentiel à Paris et en Île-de-France au 31 janvier 2013.

L'année 2013 débute comme 2012 avec une légère baisse des prix à Paris. Et pourtant, la dynamique du marché est très différente d'il y a un an.

  • Seuls les vendeurs « forcés » de vendre sont présents ; la quasi-totalité des vendeurs « opportunistes » a disparu du marché.

  • Les vendeurs, moins nombreux, ajustentdésormaisleurs prétentions à la nouvelle dynamique du marché.

  • Le désir de pierre est toujours fort,mais beaucoup d'acheteurs attendent encoreune franche baisse de prix qui a peu de chancesd'arriver car les taux restent bas et l'offre est faible.

  • Pourtant,le pouvoir d'achat immobilier a déjà augmenté de plus de 13% à Paris et en Ile-de-France en 2012 grâce à la baisse des taux, la stabilité des prix et la légère hausse des revenus.

  • Insensiblement, vendeurs et acheteurs se rapprochent dans un marché rétréci en volume et où la vérité des prix doit plus que jamais s'apprécier au cas par cas

  • L'Etat, les collectivités locales et les professionnels de l'immobilier les plus fragiles vont souffrir d'une baisse sensible de leurs revenus tout au long de l'année.

     

En ce début d'année, le marché immobilier francilien renoue avec la vérité des prix et retrouve une meilleure fluidité grâce à la quasi disparition des vendeurs « opportunistes » aux prétentions irréalistes. Les volumes de transactions sont faibles et resteront bas toute l'année car il y a moins de vendeurs et moins d'acheteurs décidés et solvables. Les acheteurs bénéficient de conditions incroyablement favorables après une hausse sensible de leur pouvoir d'achat. Dans ces conditions, les prix s'ajustent sans s'effondrer et reflètent progressivement la réalité composite du marché.

Les indices moyens devraient baisser plus qu'en 2012 mais sans décrocher en 2013. Après l'incompréhension totale entre acheteurs et vendeurs de 2012, la bonne nouvelle est que 2013 sera une année plus saine, sur un marché certes réduit en volumes (500 à 600 000 transactions dans l'ancien en France) mais relativement fluide.

La mauvaise nouvelle est pour les professionnels de l'immobilier les plus fragiles, mais également l'Etat et les collectivités locales dont les ressources tirées des transactions immobilières vont encore se réduire.

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Immobilier de luxe : clignotants au vert-dollar chez les « gilets gold »

Loin des préoccupations du Grand débat national, les millionnaires et milliardaires internationaux continuent de prospérer et d'acquérir de l'immobilier. Focus sur cette population peu nombreuse mais très active. Toujours plus riches, toujours plus nombreux : ça va bien pour les High Net Worth Individuals (HNWI, plus de 3 millions de dollars de patrimoine, soit 2,6 millions d'euros) et encore mieux pour les Ultra-HNWI (plus de 30 millions de dollars de patrimoine). Le nombre de ces derniers,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Investissement en immobilier d’entreprise : record(s) battu(s) !

Extrait du Bilan 2018 & Perspectives 2019 du marché français de l'investissement en immobilier d'entreprise publié par Knight Frank France La meilleure année de l'histoire Après un excellent 1e semestre, puis un net ralentissement au 3e trimestre, l'activité s'est de nouveau emballée au 4e trimestre. « Au terme d'une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2% au précédent record de 2007 », annonce Vincent Bollaert,...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
L’immobilier de santé intéresse toujours les investisseurs

Bilan 2018 & Perspectives 2019 : retour aux sources et innovations rajeunissent le secteur ! Selon l'actualisation de l'étude de Cushman & Wakefield, les investisseurs continuent de s'intéresser à cette classe d'actifs dont l'avenir se dessine à l'aune du vieillissement inéluctable de la population, de l'accroissement de pathologies chroniques et plus prosaïquement d'un secteur de la santé dont les besoins sont croissants dans un environnement d'économie d'échelle et de maîtrise des coûts. Le...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...