Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Un socle commun pour mesurer l’impact biodiversité des institutions financières

CDC Biodiversité et 3 investisseurs socialement responsables européens se sont mis d’accord sur un socle commun dans le domaine complexe de la mesure des impacts sur la biodiversité des prêts et des investissements. Ces travaux font l’objet d’une publication qui sera présentée à la Conférence des Parties des Nations Unies (COP 14) de la Convention sur la diversité biologique (CDB) le 18 novembre 2018.

Ce travail de standardisation de la mesure de l’empreinte biodiversité des activités économiques intervient alors qu’investisseurs, entreprises et pouvoirs publics souhaitent mesurer leurs impacts et s’engager sur des cibles chiffrées pour arrêter l’érosion de la biodiversité.


Répondre aux besoins des investisseurs et des entreprises

« En 2020 à Pékin en Chine, lors de la COP 15, les Etats devront se mettre d’accord sur de nouveaux objectifs internationaux de limitation de l’érosion de la biodiversité. Ces objectifs pourraient s’inspirer de l’accord de Paris pour le climat de 2015 et proposer des engagements de réduction volontaires de l’impact des Etats et des acteurs non-étatiques. Des outils sont nécessaires pour mesurer l’empreinte biodiversité des activités économiques et permettre de tels engagements », explique Antoine Cadi, directeur Recherche et Innovation de CDC Biodiversité.

Ainsi, depuis 3 ans, CDC Biodiversité développe un outil, le Global Biodiversity Score (GBS), qui pourra être utilisé à partir de 2020 dans le cadre d’audit de l’impact biodiversité des entreprises et des institutions financières, comme le prévoit l’action 30 du Plan National Biodiversité de la France. Le GBS permettra en particulier de fixer, d’évaluer et de guider l’atteinte des objectifs de réduction des impacts biodiversité des entreprises.


Un standard méthodologique commun émerge

Aujourd’hui, le GBS est un des outils les plus avancés pour la mise en place d’un protocole international pour l’évaluation de l’impact biodiversité à travers plusieurs plateformes de référence, dont la plateforme européenne Entreprises et Biodiversité (EU B@B), et le groupe Measuring the Unmeasurable (MTU) qui rassemble les initiatives internationales sur la mesure de l’impact et des dépendances sur la biodiversité.

La dernière publication de CDC Biodiversité, « Common ground in biodiversity footprinting methodologies for the financial sector », constitue une étape décisive pour l’élaboration d’un standard commun pour l’évaluation de l’empreinte biodiversité des entreprises et des actifs financiers (dans l’esprit au Protocole Gas à Effet de Serre ou GHG Protocol existant pour le climat). Cette publication a été rédigée par la Plateforme des institutions financières pour une comptabilité biodiversité (PBAF), regroupant quatre institutions financières européennes (CDC Biodiversité, filiale de la Caisse des Dépôts, ASN Bank, ACTIAM et Finance in Motion) gérant au total près de 300 Mds€ d’actifs. « Cette publication est une étape majeure dans la diffusion d’outils quantitatifs fiables et faisant consensus pour mesurer l’empreinte des activités économiques », souligne Marc Abadie, Président de CDC Biodiversité.


Un outil en prise avec la réalité des entreprises

Le GBS est co-construit dans le cadre du Club B4B+ des « Entreprises pour une Biodiversité Positive » créé par CDC Biodiversité. Le Club B4B+ rassemble à ce jour 20 entreprises et 9 institutions financières, dont 9 membres du CAC40 représentant 23% de sa capitalisation boursière.
Les résultats de premières évaluations menées avec des membres du Club B4B+ sont présentés à la COP 14. Ces cas d’étude comparent l’impact de différents scénarios d’approvisionnement en matière première agricole de 2 grandes entreprises et expérimente l’évaluation de l’impact biodiversité du portefeuille d’actions d’une banque.

__________________

Présence des travaux de mesure d’empreinte biodiversité lors des événements internationaux majeurs de 2018

CDC Biodiversité intervient au Forum Mondial « Entreprises et Biodiversité » (panel « Tools for Mainstreaming ») et organise un side event lors de la COP 14 Biodiversité organisée par la Convention sur la Diversité Biologique (CDB) à Sharm El Sheikh (Egypte) du 14 au 29 novembre (How can the use of biodiversity footprints make a difference in investment decisions  and in businesses strategic decisions ?).

D’autres présentations seront réalisées lors de la semaine « Biodiversité et Capital Naturel » du 26 au 30 novembre à Paris :
CDC Biodiversité accueille les conférences annuelles du Programme Entreprises et Compensation Biodiversité (BBOP) et de la Plateforme Business et Biodiversité (B@B) de l’UE et participe à la Table ronde mondiale de l’Initiative Finance du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP-FI) et du Forum des Politiques sur le Capital Naturel.

En savoir plus ici.
_________________

www.cdc-biodiversite.fr

Lire la suite...


Articles en relation