Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les investisseurs réclament plus de transparence sur les instruments dérivés et les activités de couverture de la part des entreprises

ABONNÉS

Le rapport du CFA Institute cherche à documenter la procédure de normalisation, en cours d’évolution, concernant les informations à fournir sur les produits dérivés en mettant l’accent sur lepoint de vue des utilisateurs. Il vise également à encourager les entreprises à diffuser des informationsqui ne sont pas forcément obligatoires, mais utiles. L’utilisation des dérivés dans des opérations decouverture est très répandue au sein des établissements financiers et non-financiers, et les récentespertes liées aux opérations de couverture montrent à quel point les déclarations peuvent êtretrompeuses.

Suite à l’examen de 30 rapports annuels d’entreprises soumis aux normes IFRS et àl’obtention de feedback d’utilisateurs sur ces informations, CFA Institute recommande les améliorationssuivantes :

- les dérivés et les activités de couverture devraient être fournis dans un format facilement identifiable et présentés avec d’autres types d’informations sur les risques ;

- aider les utilisateurs à appréhender les risques couverts ou non couverts ;

- les entreprises doivent expliquer  la nature et l’objet des instruments dérivés utilisés en faisant une distinction claire entre les dérivés utilisés pour des couvertures comptables ou pour des couvertures économiques ou des activités de trading ;

- les informations sur les couvertures de juste valeur et les couvertures de flux de trésorerie ont besoin d’être améliorées afin de mieux illustrer les impacts des activités decouverture sur le bilan comptable, le compte de résultats ainsi que le tableau des flux detrésorerie ;

- les rapports devraient aller au-delà de la communication d’informations sur les couvertures comptables et renseigner sur toutes les couvertures économiques.

Il  ressort de cette étude qu’il est inexact de prétendre que l’information sur les produits dérivés et les activités de couverture serait suffisante, voire trop abondante. Au contraire, nous recommandons que les informations autour des différents types de dérivés soient plus claires et exhaustives et précisent si les dérivés sont utilisés pour des opérations de couverture ou pas », conclut Vincent Papa, CFA, l’un des auteurs du rapport et Directeur de la Politique de Reporting Financier au CFA Institute.

Si elles sont adoptées, les recommandations de ce rapport contribueront à répondre à l’inquiétude soulevée par les membres du CFA Institute dans son enquête 2013 sur le sentiment des marchés mondiaux, qui a mis en exergue que l’information/l’utilisation des dérivés était le principal sujet de préoccupation des membres du CFA Institute à travers le monde.

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...