Connexion
/ Inscription
Mon espace

AXA IM étudie l'intégration de facteurs ESG dans l'investissement en dette souveraine.

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Dans un rapport intitulé « Investir dans la dette souveraine : Modèle d'analyse ESG et applications », les auteurs décrivent les deux manières dont les investisseurs peuvent analyser leurs portefeuilles d'obligations d'État selon des critères ESG.

La première répond au désir des investisseurs de limiter leur risque de réputation en filtrant l'univers d'investissement, avant la phase de construction du portefeuille, avec des critères ESG. Un filtrage intégrant différents critères a permis d'identifier 10 émetteurs souverains exposés à un risque de réputation significatif (sur 57 au total) – ces 10 émetteurs représentaient 9,7% de la capitalisation boursière de l'univers. L'application de ce filtre n'a pas entraîné de modification significative des caractéristiques de l'univers d'investissement en termes de qualité, de rendement et de duration. Elle a permis d'améliorer la qualité de signature du portefeuille à travers une réduction de la pondération des obligations très spéculatives.

Dans un second temps, l'étude évalue comment l'intégration ESG pourrait avoir un impact sur les caractéristiques clés d'un portefeuille d'obligations d'État. Les résultats montrent qu'une approche ESG respectant des paramètres de risque bien précis impacte l'allocation géographique, mais peut en même temps améliorer la performance ESG du portefeuille tout en ayant une incidence limitée sur ses autres caractéristiques clés, telles la qualité et la duration.

En ce qui concerne les marchés émergents, les auteurs recommandent de surpondérer la Hongrie, la Pologne et le Chili, et de sous-pondérer les Philippines, la Colombie et l'Indonésie.

S'agissant des marchés développés, l'Espagne figure en tête de liste en raison de sa performance plus élevée que la moyenne dans le domaine ESG, en dépit de la médiocrité de sa note attribuée par les agences de notation et de ses perspectives économiques. Le Japon quant à lui fait l'objet de la plus forte sous-pondération en raison de ses problèmes de gouvernance, tandis que des pays dont la dette à long terme est bien notée, à l'image du Royaume-Uni et des États-Unis, doivent faire l'objet d'une légère sous-pondération, du fait de la médiocrité de leur performance dans le domaine environnemental.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...