Connexion
/ Inscription
Mon espace

Prélèvement à la source : comment défiscaliser l'année blanche

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Tribune de Mélanie Kabla, Directrice Commerciale et Relations Partenaires d'ECOFIP

L'Etat a annulé l'imposition des revenus 2018 grâce à un crédit d'impôt exceptionnel, appelé crédit d'impôt pour la modernisation du recouvrement (CIMR), évitant ainsi une double charge pour le contribuable.

2018 est donc une année dite « blanche » sur le plan fiscal. Cela ne veut pas dire pour autant que les avantages fiscaux acquis au titre de l'année 2018 sont perdus, au contraire. Aussi appelés réductions ou crédits d'impôts, ils seront restitués par la DGFIP en septembre 2019, sur la base de la déclaration des revenus qui sera remplie en mai 2019.

Cette année de transition ne signifie donc pas qu'il faille délaisser les investissements défiscalisants. Nonobstant les réflexions en cours des pouvoirs publics autour de la Loi de Finances 2019 et des craintes suscitées, la Girardin Industrielle ne connaîtra aucune mutation. En effet, sa stabilité sur le marché des produits de défiscalisation, voulu par l'Etat, permet d'investir jusqu'en 2025 dans les départements d'outre-mer (DOM) et les collectivités d'outre-mer (COM); 

Le prélèvement à la source rend donc la défiscalisation en Girardin Industrielle toujours attractive. A défaut de réduire le montant de l'impôt, la réduction d'impôt sera remboursée. Il s'adresse à tout contribuable métropolitain imposé à partir de 4 000€/an.

Contrairement aux autres niches fiscales qui obligent souvent les souscripteurs sur le long terme avec des obligations de sortie, la Girardin Industrielle est une opération de type « one-shot », qui offre l'un des meilleurs taux de rentabilité. De plus, c'est un acte citoyen pour soutenir le financement des projets des entreprises ultra-marines.

Sur le plan pratique, les réductions d'impôt 2018 procurées par la défiscalisation, seront intégralement versées au moment du solde de l'impôt, au plus tard en septembre 2019 -  à hauteur maximum du CIMR.

Enfin, toutes les prestations en Girardin Industrielle bénéficient de la plus grande transparence et de la plus grande sécurité. Une responsabilité civile professionnelle coiffe les risques de montage et certains monteurs proposent des assurances complémentaires qui sécurisent encore plus les opérations. Il ne reste plus qu'à se faire bien conseiller par un CGP. 

www.ecofip.com/

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Girardin Industriel : L'année blanche n'affecte pas le dispositif

Le dispositif de défiscalisation outre-mer Girardin Industriel enregistre de bons résultats :  Ecofip, monteur historique, a traité 3 000 dossiers depuis le début de l'année pour un montant total de souscription de 45 M€. En 2019, le dispositif ne sera pas affecté par l'année blanche. La mise en place du prélèvement à la source à compter du 1er janvier 2019 n'a pas ralenti l'investissement et il est encore possible de défiscaliser avant le 31 décembre. Sur le marché, Ecofip offre un taux de...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Français et l’impôt sur le revenu

44% des contribuables ont déjà rencontré des difficultés pour payer leurs impôts, résultat de l'étude CSA pour Franfinance.  Ce mois de septembre marque pour la dernière fois la limite de paiement par tiers de l'impôt sur le revenu, avant le passage au prélèvement à la source au 1er janvier 2019. L'occasion pour Franfinance de faire le point sur la relation des Français avec l'impôt sur le revenu :- Savent-ils où vont leurs impôts ?- Se sont-ils déjà retrouvés en difficulté financière au moment...