Connexion
/ Inscription
Mon espace

Placements responsables : les investisseurs particuliers ne craignent pas de moindres performances

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Selon l’étude Schroders Global Investor Study 2018, qui a interrogé plus de 22 000 investisseurs de 30 pays, seul un quart des investisseurs particuliers dans le monde affirme craindre que l'investissement durable nuise aux performances de leurs placements, ce qui indique que les investisseurs sont de plus en plus convaincus que des rendements solides et un impact positif ne sont pas mutuellement exclusifs.

Les investisseurs européens sont les moins préoccupés à l'échelle mondiale, 23% seulement d'entre eux craignant qu'un investissement durable ne nuise aux rendements, les plus inquiets étant les investisseurs en Asie (29%). En particulier, les investisseurs en Chine (39%), en Indonésie (38%) et en Thaïlande (34%) l'ont identifié comme un obstacle à l'investissement durable.

Les moins inquiets sont les investisseurs au Japon (13%), au Danemark (18%), en France (19%), en Belgique (19%) et en Allemagne (20%).

Les principales préoccupations exprimées par les investisseurs français sont le nombre limité d'investissements durables disponibles (27%), le besoin de conseils plus largement disponibles sur les investissements durables (26%) et la clarté sur l'approche durable des fonds  disponibles (25% indiquent manquer d’information à ce sujet).

L'investissement durable continue de croître à l'échelle mondiale, 64% des investisseurs ayant augmenté leurs allocations au cours des cinq dernières années. Cette tendance reflète le fait que 76% des investisseurs dans le monde déclarent que l'investissement durable a pris de l'importance pour eux au cours de la même période.

Plus particulièrement, les plus jeunes dont les « Millennials » (25 à 34 ans) sont les plus susceptibles d'avoir augmenté leur exposition aux placements durables au cours des 5 dernières années, 71% des 18-24 ans et 75% des 25- 34 ans ayant augmenté leur exposition. Cette proportion diminue de façon constante pour les groupes d'âge plus âgés, pour atteindre 43% des investisseurs âgés de 65 ans et plus.

La France s'inscrit globalement dans la tendance mondiale : 77% des investisseurs déclarent que l'investissement durable a gagné en importance pour eux et 68% affirment avoir augmenté leur allocation au cours des cinq dernières années. Les tendances des groupes d'âge suivent un profil assez similaire aux résultats mondiaux mais sont un peu plus homogènes, avec respectivement 65% des 18-24 ans et 72% des 25-34 ans ayant augmenté leurs investissements durables, contre 51% des 65 ans et plus.

Au niveau mondial, les jeunes ont également déclaré qu'ils consacraient une plus grande proportion de leur portefeuille à des fonds d'investissement durable, les 18-24 ans investissant 43% de leurs fonds de cette manière, contre 33% pour les portefeuilles des 45-54 ans.

Les investisseurs qui se considèrent comme ayant de bonnes connaissances des placements sont plus susceptibles d'investir de façon durable.

Globalement, ceux qui se considèrent comme ayant un niveau de connaissance " expert " indiquent investir 54% de leur portefeuille d'investissement de manière durable.

La part des placements durables n’atteint que 33% chez les investisseurs se considérant comme " débutants ", ce qui indique que la formation des investisseurs pourrait jouer un rôle clé dans la création d'un système financier plus durable - une préoccupation croissante des décideurs politiques à l'échelle mondiale.

57% des investisseurs dans le monde ont déclaré qu'un manque d'information ou de compréhension les empêchait d'investir de manière durable.


Comment les gérants de fonds peuvent-ils faire la différence ?

1 personne sur quatre dans le monde souligne que le manque d'information sur la façon dont les gérants de fonds s'engagent auprès des sociétés dans lesquelles ils investissent constituait un obstacle à l’investissement dans des placements durables. En mettant en évidence les domaines dans lesquels les gérants de fonds peuvent s’engager auprès des entreprises, l'étude Global Investor Study a mis en évidence l'importance des différents domaines d'influence pour les particuliers.

La suite de cette enquête, les infographies, vidéos et rapport complet accessibles via ce lien

www.schroders.com/fr/fr//

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Carmignac obtient le label ISR pour 3 de ses fonds

Soutenu par les pouvoirs publics et attribué par l'organisme d'accréditation indépendant AFNOR, le label ISR a été attribué : - aux 2 fonds actions : Carmignac Emergents et Carmignac Portfolio Grande Europe, - au fonds mixte dédié aux marchés émergents : Carmignac Portfolio Emerging Patrimoine. Fidèles à la philosophie d'investissement de Carmignac, les 3 fonds reposent sur une approche flexible, non benchmarkée et intègrent des analyses et scores ESG dans leur processus d'investissement. Ils...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Mirova : 1er investissement pour le Fonds LDN

Devenu opérationnel depuis son 1er closing fin 2018, le Fonds Land Degradation Neutrality (LDN) finalise sa 1ère transaction et investit dans un programme visant à restaurer des terres dégradées en Amérique Latine grâce à des pratiques agroforestières. Il a également tenu son 1er Comité Stratégique le 15 janvier dernier. Pour son 1er investissement, le Fonds LDN a sélectionné Urapi Sustainable Land Use (Urapi), un programme de restauration de terres dégradées et de gestion durable des terres en...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les sociétés japonaises vers une nouvelle année mouvementée ?

L'équipe de la société de gestion d'actifs, Mansartis, dresse un bilan de l'année 2018 qui s'est avérée compliquée pour le marché, et livre son scénario pour 2019. En ce début d'année 2018, un certain nombre d'éléments semblaient réunis pour que le marché japonais progresse. Son économie entrait dans sa 2ème plus longue phase d'expansion depuis la seconde guerre mondiale sous l'impulsion de politiques monétaire, budgétaire et fiscale accommodantes. Les résultats des entreprises étaient...