Connexion
/ Inscription
Mon espace

Résister à la tempête commerciale

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Baromètre des marchés août 2018 de Pictet AM


Par Frédéric Rollin, Conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM

- Nous renforçons notre positionnement à l’égard des actions mondiales, de sous-pondéré à neutre. Les résultats des entreprises sont solides, notamment aux Etats-Unis, l’inflation semble plafonner et les autorités monétaires et budgétaires chinoises lâchent du lest. Le resserrement de la Réserve fédérale et les tensions commerciales nous empêchent toutefois d’adopter une position de surpondération.

- Nous surpondérons les actions émergentes, depuis une position neutre le mois dernier. Les valorisations des devises et des actions sont très faibles, tandis que la croissance bénéficiaire des entreprises reste forte. Les pays émergents figureront en outre parmi les premiers bénéficiaires du retour de la croissance chinoise.

- Les actions japonaises conservent notre préférence. La banque centrale maintient une politique monétaire très accommodante et les valorisations du marché nippon comptent parmi les moins chères des pays développés.

- Nous restons neutres à l’égard des actions européennes qui, malgré une croissance bénéficiaire favorable et un rendement sur dividendes attrayant, pourraient souffrir de la nouvelle politique commerciale américaine, notamment à travers les actions allemandes.

- Nous restons prudents face aux actions américaines, les attentes bénéficiaires dans ce segment paraissant très exagérées.

- Nous revenons à une position neutre sur les taux, avec une préférence pour les obligations américaines. Les obligations des Etats européens nous semblent particulièrement chères.

- Nous maintenons notre position acheteuse sur la dette émergente en monnaies locales. Les rendements offerts, conjugués à des devises largement sous-valorisées, rendent cette classe d’actifs intéressante malgré le récent regain de volatilité.

- Enfin, le marché du high yield européen paraît encore trop cher, raison pour laquelle nous le sous-pondérons.


Accéder à l'intégralité du Baromètre du mois d’août ici

www.am.pictet/fr/

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...