Connexion
/ Inscription
Mon espace

La confiance des investisseurs en hausse de 1 point en juillet, à 101,8

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Publiés par State Street Global Exchange, les résultats de l’indice de confiance des investisseurs « State Street Investor Confidence Index » s’établit à 101,8 en juillet, en hausse de 1 point par rapport au niveau de 100,8 (en données corrigées) enregistré en juin.

- En Amérique du Nord l’indice de la région a baissé, passant de 104,2 à 103,4.

- En Europe, l’indice a augmenté de 0,7 point à 91,5.

- En Asie, l’indice est également en hausse de 0,5 point à 103,3.

Développé par Kenneth Froot et Paul O’Connell de State Street Associates, activité de recherche et de services de conseil de State Street Global Exchange, l’indice évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice attribue une importance particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque : plus le pourcentage de leurs placements en actions est élevé, plus leur tolérance au risque, et par conséquent, leur confiance, est grande. 100 correspond au niveau neutre, où les allocations des investisseurs en actifs à haut risque n’augmentent pas plus qu’elles ne diminuent. L’indice se distingue des mesures fondées sur des enquêtes, car il s’appuie sur les transactions réellement effectuées par les investisseurs institutionnels, et non sur leurs opinions.

« Malgré la récente reprise sur les marchés actions, nous n’avons pas observé de changements majeurs concernant l’appétit global pour le risque ces deux derniers mois » commente Rajeev Bhargava, Managing Director et Directeur du groupe de recherche sur le comportement des investisseurs chez State Street Associates. « L’incertitude géopolitique continue, semble-t-il, de constituer un facteur de risque majeur dans l’esprit des investisseurs. »

« Les indices régionaux indiquent que les investisseurs en Amérique du Nord et en Asie ont contenu leur appétit pour le risque face à un niveau d’optimisme trop élevé, les résultats de l’indice s’établissant quelques points à peine au-dessus du niveau neutre. En parallèle, le sentiment des investisseurs européens demeure ancré dans la zone indiquant l’aversion au risque. Il est possible que les perspectives d’une montée du protectionnisme commercial, de l’incertitude politique, et d’une croissance décevante des résultats des entreprises continuent de peser sur la confiance des investisseurs institutionnels », commente Kenneth Froot.

Informations complémentaires sur l’indice « State Street Investor Confidence Index » accessibles ici

www.statestreet.com/

 

Lire la suite...


Articles en relation