Connexion
/ Inscription
Mon espace

Piloter les risques pour les actionnaires

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

« La première faveur est une faveur, la deuxième est une obligation »  - Proverbe chinois.

Janus Henderson Investors, qui publie le 3ème volet de sa série éducative sur l’investissement en Chine, intitulée « Signaux et Ecrans de fumée ». Ce dernier volet, sous-titré « Opérations significatives entre parties liées », analyse la façon d’évaluer les structures locales et les actions des sociétés pour déterminer les intentions réelles des actionnaires majoritaires d’une société.

L’étude a analysé plus de 50 sociétés chinoises ayant réalisé des opérations significatives, et dans plus de la moitié des cas, elle constate que les actionnaires minoritaires ont été défavorisés - environ un tiers de ces opérations ont été effectuées entre membres apparentés. Il existe des différences sensibles entre la façon dont les sociétés sont gérées en Chine, par rapport au reste du monde, et ce dernier volet de l’étude a pour objectif d’aider les investisseurs à mieux comprendre la culture d’entreprise chinoise et à se faire une idée des risques, en allant au-delà des chiffres.


Points importants à retenir

- Le passage rapide de la Chine à un système hybride n’a pas permis le développement d’une politique de réglementation nationale pour atteindre le niveau des standards internationaux.

- Le système de cotation national chinois est à la fois coûteux et complexe, aussi certaines sociétés chinoises ont choisi de se coter sur des bourses étrangères.

- Bon nombre des sociétés étudiées manquent de transparence dans leur structure d’entreprise, ce qui accroit le risque d’utilisation abusive des fonds des actionnaires.

- La culture commerciale chinoise est basée sur une confiance développée par l’intermédiaire de profondes relations commerciales interpersonnelles - ou « guanxi » - plutôt que sur des contrats négociés par écrit entre parties indépendantes.

- Les facteurs culturels et réglementaires peuvent conduire à de plus faibles protections pour les actionnaires minoritaires.

Mike Kerley, Directeur Actions Pan-asiatiques précise : « Les transactions importantes entre parties liées font partie de la vie des sociétés en Chine et sont courantes dans les secteurs publics et privés. Il est impératif de bien comprendre la nature de ces transactions, la valeur qui les sous-tend, et si elles vont bien dans le sens des intérêts des actionnaires minoritaires afin de prendre des décisions d’investissement éclairées. »

www.janushenderson.com/frpi

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Marchés : vers davantage de sélectivité

Pour les économistes de Groupama AM, l'environnement macroéconomique devrait rester favorable à l'horizon des prochains trimestres. Le scénario central de Groupama AM est celui d'une normalisation de l'activité économique en 2019 avec une croissance en voie de décélération, anticipée à 2,5% aux Etats-Unis et 1,6% en zone euro. « Les observateurs s'interrogent légitimement sur la fin du cycle économique américain, après une décennie de croissance positive. Selon nous, l'enjeu n'est pas celui de...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
« Turbulences sont en vue en 2019 ! »

Dans ses perspectives annuelles, Robeco anticipe des turbulences en 2019. En effet, l'an prochain, le marché présentera deux visages : - d'un côté, une conjoncture économique radieuse, faite de croissance pérenne et supérieure à la tendance dans les pays développés et d'un certain regain d'activité dans les marchés émergents, mais- de l'autre, le contexte économique positif devrait être assombri par un regain d'inquiétudes quant à une fin inattendue du long cycle de marché haussier, sur fond de...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
« Oubliez le beurre et l’argent du beurre ! »

Monthly Investment Brief de ODDO BHF AM La correction de près de 10% au mois d'octobre des marchés actions n'aura pas fait mentir les Cassandres. Les causes sont aujourd'hui bien identifiées : inquiétudes sur la croissance chinoise, pics des profits US, impacts de la guerre commerciale et risques européens. Faisons le point : Macro-économie : La révision à la baisse des anticipations au niveau global va se poursuivre. Les perspectives de la zone euro sont moins favorables : derniers PMI en...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Plus de high-yield et marchés émergents, moins de dette de la zone euro

Le point de vue d'Invesco          Les rendements ont une fois de plus été en hausse, particulièrement sur les classes d'actifs suivantes : le high yield et les marchés émergents. Nous ne craignons pas une récession imminente et nous achetons ces actifs aux rendements plus élevés. Nous réduisons notre exposition à l'investment grade européen, à la dette publique et à l'immobilier, tout en étendant une partie de notre exposition au high yield américain, à la dette émergente et à l'immobilier...