Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le fonds de mandats de stratégies non-corrélées de Neuberger Berman remplit son contrat pour son 1er anniversaire

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Dans un environnement tendu et avec le retour de la volatilité, la fin des politiques monétaires accommodantes, la valorisation élevée des actifs ou encore la perspective d’une remontée des taux, les gérants actifs proposant des stratégies faiblement corrélées aux marchés se révèlent particulièrement attractifs et idéalement positionnés aujourd’hui.

La société de gestion américaine Neuberger Berman le démontre une nouvelle fois à travers son fonds UCITS de mandats de stratégies non-corrélées, NB Uncorrelated Strategies Fund (USF), qui célèbre son 1er anniversaire et remplit son contrat : offrir décorrélation et rendement aux investisseurs.
Créée à l’origine à la demande d’un client, cette stratégie de Neuberger Berman consiste à donner des mandats à des gérants alternatifs (rémunérés uniquement en variable sur leur performance, sans frais fixes) avec pour objectif de proposer une décorrélation avec les marchés traditionnels actions et obligataires. Au nombre de 5 aujourd’hui, ces stratégies ont aussi la particularité d’être décorrelées entre elles.

Ce fonds repose ainsi sur une diversification forte et une grande flexibilité : « Nous soutenons qu'il n'existe pas de stratégie alternative parfaite capable de fonctionner dans tous les environnements de marché »  souligne l’équipe de gestion du fonds USF, « notre solution consiste donc à maintenir un portefeuille diversifié avec des approches différentes, dont chacune doit avoir une validité dans le temps et une faible corrélation attendue avec le marché, mais chacune de ces approches doit également obtenir sa performance grâce à des investissements différenciés les uns des autres.»

La stratégie USF est développée depuis un an par une équipe composée de quatre gérants - Fred Ingham, Ian Haas, David Kupperman et Jeff Majit - au sein du département Alternative Investments Managementde Neuberger Berman à New-York. Le fonds enregistre un encours de 487 M$ et une performance glissante depuis sa création fin mai 2017 à +6,20% net en USD au 15 juin 2018. Il est par ailleurs resté positif sur le mois de février 2018 lorsque les marchés traditionnels ont particulièrement souffert.

L’équipe de Neuberger Berman gère l’allocation sur 5 stratégies sous-jacentes :
- suivi de tendances,
- global macro,
- equity market neutral,
- arbitrage statistique et
- trading court terme.

En se penchant sur l’année écoulée, l’équipe de gestion constate que : « Le portefeuille a performé dans chaque classe d’actifs sous-jacentes durant cette période, avec le trading sur actions largement en tête, suivi des devises et enfin par l’obligataire. En effet, l’exposition au risque directionnel actions du portefeuille a été réduite au minimum. Cela signifie que les rendements ont été générés par des stratégies avec des approches plus market neutral, telles que les stratégies market neutral et l'arbitrage statistique. Celles-ci ont été les sources de rendement les plus constantes du portefeuille jusqu'ici ».

Plutôt que de tenter de prédire l’avenir, l’équipe de gestion cherche à équilibrer le risque entre les classes d’actifs, les styles et les horizons d’investissement afin d’éviter un biais trop important dans la durée, ainsi comme le soulignent les gérants : « notre positionnement peut changer assez rapidement en fonction de l’évolution de ces différents marchés ».

Un 6ème mandat sur l’arbitrage de volatilité est d’ailleurs actuellement en cours d’élaboration.

www.nb.com/

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Marché : optimisme en phase avancée du cycle

Malgré les actuelles tensions entre les États-Unis et la Chine, DWS ne s'attend pas à voir les différends commerciaux s'intensifier et anticipe que l'économie mondiale continuera de croître au cours des 12 prochains mois. « Jusqu'à présent, les marchés ont intégré dans les prix qu'il s'agit de simples différends commerciaux et non d'une guerre commerciale. Nous sommes d'accord avec ce point de vue », explique Stefan Kreuzkamp, Directeur des investissements chez DWS, dans les perspectives de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Meeschaert Asset Management lance MAM Sustain USA

En majorité investi dans des entreprises de grande capitalisation, MAM Sustain USA, dont l'indicateur de référence est le S&P 500 Net Total Return Index (SPTR500N),  permet aux investisseurs de bénéficier de l'expertise unique du groupe en terme de gestion ESG appliquée aux actions d'entreprises des Etats-Unis. Le fonds a pour objectif d'offrir une croissance du capital à long terme sur une durée de placement recommandée de 5 ans, en effectuant une sélection selon des critères éthiques et de...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Marchés émergents : faut-il se fier à la diminution des risques ou aux craintes affichées ?

Par Laurent Saltiel, CIO Emerging Markets Growth and Sergey Davalchenko, Portfolio Manager Emerging Markets Growth. chez Alliance Bernstein L.P Après 2 années d'excellentes performances, les actions des marchés émergents craignent de nouvelles menaces. Ces inquiétudes pourraient toutefois être exagérées, le profil de risque des marchés émergents continuant de se réduire sur le long terme.Si l'on en croit les gros titres de la presse, des risques croissants planent sur les marchés émergents. La...