Connexion
/ Inscription
Mon espace

La distribution transfrontalière des fonds est essentielle pour servir les investisseurs du monde entier

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

La dernière étude intitulée « State Street 2018 Fund Strategy Survey » de State Street Corporation, menée auprès de 250 sociétés de gestion dans le monde, analyse la manière dont elles développent des stratégies transfrontalières, notamment les facteurs influençant leur choix en matière de véhicule, de passeport et de domiciliation.

Selon les résultats de cette étude, 64% des sondés envisagent de lancer des produits transfrontaliers au cours des 5 prochaines années. Sur cette période, les domiciles de fonds transfrontaliers devraient également enregistrer une accélération de leur croissance.
- 62% des gérants interrogés pensent domicilier leurs fonds au Luxembourg, soit +16% par rapport à aujourd'hui
- 55% en Irlande, soit +13%
- 25 % aux Îles Caïman, soit +6%
Ces trois domiciles figurent parmi les cinq principaux pays recherchés.

L’Irlande pourrait même dépasser les États-Unis et le Royaume-Uni, deux juridictions historiquement liées à la domiciliation de fonds en vue d'une distribution domestique.

« Les sociétés de gestion étendent leur couverture géographique pour commercialiser de nouveaux produits et exploiter de nouveaux relais de croissance, explique Liz Nolan, Directrice générale de State Street EMEA. Compte tenu de la croissance rapide des stratégies transfrontalières et des fortes pressions sur les coûts, les gérants d’actifs vont rechercher des économies d’échelle et des gains d’efficacité en sélectionnant les domiciles à partir desquels distribuer leurs produits, quels que soient les juridictions, les structures et les dispositifs de gouvernance ».


Les dynamiques géographiques font également partie des défis à relever pour les gérants lançant de nouveaux produits.
- 23% des sondés citent en particulier la nécessité de bien comprendre l’impact des réglementations locales sur leur stratégie.
- 21% des participants estiment que le principal enjeu est de développer la notoriété de leur marque
- 18% mentionnent l’accélération du temps de commercialisation de leurs produits.

« Les produits transfrontaliers étant de plus en plus considérés comme le relais de croissance optimal, les gérants d’actifs recherchent des domiciles dotés d’un environnement réglementaire bien établi, explique David Suetens, responsable de State Street au Luxembourg. Les pays comme le Luxembourg et l’Irlande, qui respectent les obligations règlementaires tout en assurant à la fois confidentialité et efficacité, sont des choix naturels pour les sociétés de gestion. Ces dernières peuvent ainsi atténuer les risques, bénéficier d’économies d'échelle et s’adresser aux investisseurs du monde entier.»

Accéder aux résultats complets de l’étude ici

www.statestreet.com/home.html

 

Lire la suite...


Articles en relation