Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les investisseurs immobiliers européens reprennent progressivement confiance

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Pour la première fois depuis 2010, lʼInvestment Climate Index, lʼétude réalisée par Union Investment auprès de 165 investisseurs immobiliers européens, révèle un regain de confiance uniforme à travers lʼEurope. Les investisseurs immobiliers européens prévoient tous dʼinvestir des montants supérieurs en 2013 par rapport à lʼannée écoulée.

Ces intentions restent toutefois subordonnées aux exigences régissant les marchés de crédit et à leur resserrement lié à la crise de lʼEuro. Compte tenu du recentrage déjà en œuvre sur les actifs core, 2013 devrait donc à nouveau connaître une importante concurrence sur les cœurs de marché nord-européens. Telles sont les conclusions développées par les experts immobiliers dʼUnion Investment à partir des résultats obtenus au cours de la dernière enquête, portant sur un échantillon représentatif de 165 décideurs immobiliers issus dʼAllemagne, de France et du Royaume-Uni.

À lʼunanimité, les investisseurs anticipent des exigences encore plus fortes sur les capacités de financement en fonds propres :

- 70% des sondés voient les taux de prêt augmenter, avec en outre, en France, des craintes plus spécifiques liées à lʼévolution de la fiscalité.

- 85% des professionnels interrogés estiment que la crise de lʼeurozone va accorder une place toujours prioritaire aux produits sécurisés.

En Allemagne et dans lʼHexagone, on observe un regain dʼintérêt pour les actifs se situant dans des classes de risques plus opportunistes. Ce nouvel élan est motivé par une confiance accrue dans les perspectives économiques européennes générales : la proportion de sondés prédisant une Europe en récession a chuté de 12% (de 42 à 30%).

De ces tendances à lʼoptimisme résulte ainsi un Investment Climate Index en hausse dans les trois plus grandes économies européennes : si la hausse représente près dʼun point outre-Rhin et au Royaume-Uni, où lʼindice sʼétablit à respectivement 67,9 et 64,9, cʼest en France que la valeur bondit le plus nettement avec une hausse de près de 5 points pour afficher 64,2 points dʼindice.

Enfin, sʼagissant de la cartographie des intentions dʼinvestissement, si les décideurs expriment un certain pessimisme au sujet des pays dʼEurope du Sud, ils anticipent un bon comportement de la plupart des régions de lʼEspace Économique Européen. Outre lʼAllemagne, les sondés pensent que les marchés polonais, turque et irlandais seront amenés à se développer de manière conséquente dans le cycle courant.

Lire la suite...


Articles en relation