Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les marchés actions européens devraient rester bien orientés à court terme

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Emmanuel Auboyneau, Associé Gérant privé chez Amplegest

Un contexte macroéconomique favorable et des entreprises offrant une valorisation raisonnable plaident pour la poursuite de la hausse des indices boursiers européens. Le risque de taux reste toutefois à surveiller, surtout aux Etats-Unis.

Depuis quelques semaines, nous assistons à une reprise cohérente du marché européen, après 2 mois de baisse qui avaient inquiété les investisseurs. S’agit-il d’un simple rattrapage de court terme ou au contraire assistons-nous à une nouvelle séquence haussière qui pourrait amener les indices vers de nouveaux plus hauts ? S’il est par définition difficile de se prononcer à court terme sur l’évolution des marchés actions, les raisons pour nous rendre sereins d‘ici à la fin de l’été sont réelles.

En dépit d’un 1er trimestre mitigé, les conditions d’une croissance solide, à commencer par une consommation et des investissements en hausse, sont toujours là et devraient perdurer pendant les 18 prochains mois. La BCE reste en appui de l’économie européenne et ne devrait pas modifier ses taux d’intérêt avant au moins juin 2019. Cela donne une grande visibilité aux investisseurs sur la zone. Les pressions inflationnistes sont encore très mesurées et l’objectif de 2% défini par la banque centrale est encore loin d’être atteint. D’autre part, la remontée récente du dollar, si elle devait perdurer, est favorable à l’économie européenne en la rendant davantage compétitive. Dans le reste du monde la croissance est également vigoureuse, donnant à la reprise un caractère synchronisé positif.

Du côté des entreprises, nous sortons d’une période bénéfique de publications trimestrielles. Malgré l’affaiblissement du dollar (avant la remontée récente) qui a pénalisé nos entreprises exportatrices, les résultats publiés étaient le plus souvent supérieurs aux estimations et les prévisions futures favorables. La valorisation des actions européennes étant raisonnable (et plus attractive que celle du marché américain), celles-ci devraient surperformer les actions américaines d’ici à la fin de l’année. Le cash disponible positif pour la reprise des opérations financières et une prime de risque toujours favorable aux actions en Europe justifient également la repondération en actions.


Risque d’une remontée trop rapide des taux longs aux Etats-Unis

Ce scénario optimiste pourrait se heurter dans quelques mois à une évolution défavorable des taux aux Etats-Unis. L’inflation est pour l’instant sous contrôle mais elle devrait progresser plus que prévu dans la seconde partie de l’année. Elle pourrait dépasser les 3%, soit nettement au-dessus de l’objectif de 2% de la Fed qui ne devrait pas remonter plus de trois fois ses taux directeurs en 2018. En revanche, l’évolution des taux longs pourrait pâtir des tensions inflationnistes et doit susciter davantage d’inquiétude. Une progression trop rapide impacterait sensiblement les actions américaines et l’ensemble des bourses mondiales.

A court terme, nous pensons donc que les actions européennes ont toutes les raisons de poursuivre leur parcours haussier. D’ici la fin de l’année, nous surveillerons toutefois attentivement l’évolution des taux américains.

http://www.amplegest.com/

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
De la bonne valorisation des entreprises non cotées, par Edulis

« En l'absence de marché organisé et de liquidité suffisante, s'interroge Philippe Lagarde, directeur général d'Edulis (spécialiste de l'accompagnement des PME de croissance et du conseil aux investisseurs), comment valoriser correctement une entreprise non cotée ? » Et de fournir des pistes.   Trois approches Valoriser une PME non cotée implique le suivi de critères objectifs afin de parvenir à un « légitime » équilibre et de fédérer les parties autour d'un projet ou d'une transaction....