Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les opportunités digitales dans les télécoms

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

 

Par Cédric Pointier, analyste corporate & extra-financier chez Groupama AM


Les opérateurs télécoms ont permis le développement de nouvelles industries et services en supportant l’essentiel des investissements, mais sans en dégager une forte croissance ou des retours sur investissements élevés. 
Au-delà de l’avènement des acteurs de l’Internet, d’autres industries ont également pu opérer leur mue digitale : les médias « OTT », la distribution (e-commerce), les banques, les biens d’équipements etc.

L’écosystème du digital se retrouve ainsi déséquilibré au profit des grands acteurs de l’Internet. Ce phénomène restera difficile à enrayer dans un environnement sectoriel en général déflationniste et en faible croissance, alors que l’intensité capitalistique restera élevée pour soutenir les usages, gérer les transitions technologiques (5G, fibre) et satisfaire les objectifs ambitieux de la Commission Européenne en matière de couverture des populations par le très haut débit.

Dans ce cadre, les opérateurs doivent résoudre une équation économique : soit rester passif, soulevant la question du retour sur investissements ; soit mieux profiter de la digitalisation et sortir de la zone de confort en s’appuyant sur des actifs clés, notamment des réseaux performants, la relation clients, ou encore un réservoir de données inégalé.


Explorer les opportunités internes et externes

Dans ce contexte, deux voies sont possibles, avec des choix qui seront dictés par la surface financière et la capacité (Gouvernance et RH) à gérer la transformation et les risques sociétaux dans un cadre réglementaire européen plus strict à partir de mai 2018 :

1/ Explorer les opportunités « internes » : digitaliser pour améliorer l’efficience opérationnelle, adresser les bases de coûts directs et indirects, améliorer la qualité de service et l’expérience client pour réduire le taux de rotation des clients (ou « churn rate »). Il s’agit également de mieux gérer les déploiements de réseaux et d’en simplifier les architectures.
2/ Explorer les opportunités « externes » : capitaliser sur les actifs clés pour accélérer le développement d’activités, ou identifier des secteurs dont les chaînes de valeur sont en phase de rupture ou dont les barrières à l’entrée sont plus fragiles. Compte tenu du faible score NPS (« Net Promotor Score », taux de recommandation par les clients) du secteur, l’opportunité est plus marquée sur le segment « B2B » (Professionnels) que sur le « B2C » (Particuliers) dans un premier temps.


La recherche d’efficience opérationnelle commence à se répandre alors que les initiatives externes restent plus embryonnaires.

Mentionnons cependant Verizon (rachats de Yahoo ou fleetmatics), Singtel (plateformes de marketing digitales), Telefonica (Aura, sécurité, cloud etc), Vodafone en data analytics, Orange Bank ou Veon (ex Vimplecom) qui a pris un virage engageant sur le Consumer.

http://www.groupama-am.com

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
77% des Français ne souhaitent pas que les technologies contrôlent leurs finances

Si les Français plébiscitent les technologies dans leur vie quotidienne, ils restent néanmoins septiques sur l'utilisation de ces innovations quand cela touche aux données personnelles à l'instar de leurépargne, compte bancaire, achat immobilier… Les nouvelles technologies synonymes de progrès au quotidien Selon un sondage Yougov commandé par VMware, leader de l'innovation en matière de logiciels d'entreprise, la technologie est au cœur du quotidien de plus d'1 Français sur 2. Ils y voient des...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Quelles priorités en 2019 pour les Directeurs Financiers ?

Pour la 7ème année consécutive, PwC et la DFCG publient les résultats de leur enquête consacrée aux priorités 2019 du Directeur Financier. Acteur de la stratégie de croissance de l'entreprise, le Directeur Financier doit constamment s'adapter aux avancées technologiques et aux nouveaux modèles de croissance. Il fait également face à des défis de taille, notamment à l'évolution des compétences attendues, et à la maîtrise de nouveaux risques tels que la cybercriminalité. Parmi les tendances...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Transformation des modèles de distribution : Où en sont les assureurs ?

Résultats du 15e baromètre des décideurs de l'assurance A l'occasion de cette nouvelle édition du baromètre, Eurogroup Consulting a fait un point de situation avec les professionnels du secteur : où en sont les assureurs dans la transformation de leur modèle de distribution pour atteindre la cible du modèle multicanal, voire omnicanal ? Les faits marquants de cette enquête menée auprès de plus de 25 acteurs du marché (assureurs, bancassureurs, courtiers, mutuelles et institutions de...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Le Bachelor Digital Innovators, ou comment former des experts du marketing 4.0

Les fonctions commerciales et marketing évoluent et se transforment dans un contexte marqué par la globalisation et la digitalisation. L'ICD et l'EPF anticipent pour répondre aux nouvelles demandes des entreprises en proposant aux étudiants une collection de Bachelors « Future Innovators ». Elaborés sur 3 ans, exclusifs, hybrides et professionnalisants, ils explorent les nouveaux territoires de développement des entreprises pour répondre aux demandes émergentes mondiales. Former des...