Connexion
/ Inscription
Mon espace

L’immobilier de bureaux en Île-de-France au plus haut depuis 2007

A la Une - Brique par Brique
ABONNÉS

Selon les analystes de Knight Frank, 2017 restera comme l’une des meilleures années du marché locatif des bureaux d’Île-de-France.

Avec 2,57 millions de m² pris à bail, le volume de la demande placée est en hausse de 5% par rapport à 2016 et de 15% par rapport à la moyenne des 10 dernières années. Il s’agit aussi du meilleur résultat enregistré depuis 2007. 
Le 4ème trimestre a été particulièrement dynamique, avec près de 760 000 m² placés, dont 55% sur des surfaces supérieures à 5 000 m². Sur l’ensemble de 2017, 96 grandes transactions ont été recensées pour un volume d’1,2 million de m², soit une hausse de 36% sur 1 an et 47% de la demande placée totale.


Les grandes transactions boostent l’activité

La prise à bail par Natixis de près de 90 000 m² dans les tours Duo, dans Paris 13e, aura été la plus grande transaction de l’année écoulée. Parmi les opérations les plus récentes et les plus significatives figurent l’installation de la SNCF sur 43 000 m² au sein du campus SFR de Saint-Denis, la location par AXA de 23 000 m² dans « Java » dans Paris 17e, ou encore la prise à bail par Bank of America de 9 300 m² au 49-51 rue La Boétie dans Paris 8e, qui restera comme le premier mouvement d’envergure lié au Brexit.

Pour les petites et moyennes surfaces, l’année 2017 n’a pas en revanche été exceptionnelle. Leur volume baisse ainsi de 13% sur un an, mais reste légèrement supérieur à la moyenne décennale. S’il tient à la pénurie croissante de l’offre de bureaux de qualité à Paris, ce recul doit également être relié au phénomène du coworking, dont le succès croissant assèche une partie de la demande sur le segment des plus petites surfaces.


Les espaces de coworking s’installent dans le paysage francilien

Les espaces de coworking auront ainsi compté pour 5% du volume de la demande placée supérieure à 5 000 m² en 2017, contre 1% à peine en 2016. L’ampleur du phénomène est telle que celui-ci dépasse les limites de la capitale. Si Paris intra-muros concentre toujours une part importante du volume placé auprès des opérateurs de coworking, de grandes transactions ont ainsi été recensées en première couronne, à l’exemple de BAP/Morning Coworking dans « Gate One » à Clichy, ou Spaces dans « Le Belvédère » à La Défense


Recomposition géographique en cours

De façon générale, l’extérieur de la capitale a gagné en vigueur. Porté par la prise à bail par la SNCF de 43 000 m² au sein du campus SFR de Saint-Denis et par la réalisation de plusieurs grandes transactions à Clichy et Saint-Ouen, le secteur de la Première Couronne Nord voit ainsi son volume placé bondir de 163% sur un an et réalise même la deuxième meilleure performance de son histoire. D’autres territoires se sont distingués, comme Nanterre où près de 120 000 m² de bureaux ont été placés grâce, notamment, aux divers mouvements de regroupement opérés par Groupama.  Disposant d’un potentiel de développement important, d’autres secteurs, situés au sud de Paris, ont tiré leur épingle du jeu. Ainsi, Mondadori a loué 10 000 m² à Bagneux, dans un immeuble (« Network ») à livrer d’ici 2020, tandis qu’Orange regroupera une partie de ses collaborateurs au sein d’un immeuble de 18 000 m² en cours de développement à Villejuif.  En dépit d’incertitudes sur le calendrier de sa mise en service, l’avancée des travaux du Grand Paris Express devrait renforcer l’attractivité des principaux territoires de projet d’Ile-de-France et, en offrant davantage de solutions de report aux utilisateurs, contribuer à la recomposition progressive de son marché des bureaux.

www.knightfrank.fr/

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Happy Capital se développe dans le crowdfunding immobilier dans le Grand Sud-Ouest

Conseiller en investissement participatif, Happy Capital a développé depuis 12 mois un nouveau service appelé My Capital Immo permettant d'investir en prêt obligataire à destination des entreprises du secteur de la promotion via sa plateforme www.mycapital.immo Communément appelé « crowdfunding immobilier » ou « crowdbuilding », cette activité permet à My Capital Immo de proposer un taux d'intérêt annuel de 9% minimum et des horizons de placement entre 12 et 36 mois pour un investissement d'au...

A la Une - Brique par Brique
ABONNES
Marché immobilier en France : des écarts qui se creusent

Depuis quelques mois, tout semble indiquer que le marché de l'immobilier français se porte au mieux : les acheteurs profitent notamment de taux de prêt historiquement bas, avec une moyenne nationale de 1% pour un prêt de 10 ans et de 1,69% pour un prêt de 25 ans, selon le dernier baromètre de la Centrale de Financement (1er septembre 2018). Pourtant, le marché est loin de connaître le même essor dans toutes les régions et il existe bien une France à deux vitesses en matière d'immobilier. À...

A la Une - Brique par Brique
ABONNES
Qui est l'investisseur locatif en 2018

A l'occasion du salon Patrimonia à Lyon les 27 et 28 septembre, rendez-vous annuel des investisseurs, le Crédit Foncier a réalisé, pour la 6ème année consécutive, une enquête auprès de ses clients afin de mieux connaître les attentes et motivations des particuliers qui investissent dans l'immobilier. Plus de 2 600 personnes y ont répondu entre le 18 juillet et le 16 août 2018. Depuis 5 ans, le marché de l'investissement locatif connaît une forte progression : sa part dans le total de logements...

A la Une - Brique par Brique
ABONNES
Les SCPI de rendement confirment leur dynamisme

1/ La collecte enregistre une hausse de 24 % Les SCPI de rendement ont collecté près de 1,4 Md€ au cours du 2e trimestre, confirmant l'attrait des épargnants pour ces véhicules d'investissement. Cette collecte nette permet ainsi de porter la capitalisation globale des SCPI à 48,8 Md€ au 30 juin 2018.Cette collecte trimestrielle a été portée par les catégories Bureaux et Diversifiées, avec respectivement 683 M€ (46,49%) et 431 M€ (29,39%) de collecte nette. A noter que les SCPI Spécialisées...