Connexion
/ Inscription
Mon espace

Cafpi négocie des taux inférieurs de 0,25% à ceux du marché, soit 2,60% sur 15 ans.

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Alors que  les baisses des taux oscillent entre 7 et 13 point sur les durées de 15, 20 et 25 ans (2,85% sur 15 ans, 3,15% sur 20 ans et 3,50% sur 25 ans), Cafpi négocie des taux en moyenne de 0,25% plus bas que ceux du marché :

- 2,60% sur 15 ans

- 2,95% sur 20 ans

- 3,20% sur 25 ans

Ceux qui envisagent un projet d’achat immobilier voient leur pouvoir d’achat augmenter sensiblement (+8,3% sur 20 ans pour 1 000 € empruntés) et ceux qui ont déjà emprunté à un taux plus élevé ont l’opportunité d’effectuer un rachat de crédit.

Dans une conjoncture économique dégradée, l’OAT 10 ans devrait, sauf événement particulier, rester à un niveau faible et permettre aux banques de poursuivre leur politique de taux bas. La BCE, de son côté, ne prévoit pas de hausse de son principal taux directeur. C’est plutôt l’inverse qui pourrait se produire dans les semaines qui viennent compte tenu de la poursuite de la récession redoutée en 2013. Quoi qu’il en soit, dans le pire des scénarios, c’est le statu quo qui devrait donc l’emporter en matière de taux.

Aujourd’hui une chose est sûre : les conditions d’emprunt étant exceptionnellement attractives, les chances d’une poursuite de la baisse des taux s’amenuisant, il est préférable emprunter maintenant que différer son projet et prendre un risque de remontée des taux, risque qui ne peut être écarté compte tenu de la situation économique et des menaces qui continuent de peser – même si elles se font moins présentes - sur la capacité de la France à résorber ses dettes.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation