Connexion
/ Inscription
Mon espace

Loi PACTE : la CNCEF a remis ses contributions

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

La Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers (CNCEF), rassemblant une communauté d'experts dédiés à l'Entreprise - Conseils experts financiers, conseils haut de bilan et conseils aux institutionnels - a apporté sa contribution au plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE).

Parmi les domaines relevés dans la consultation organisée par le Ministère de l'Economie et des Finances, la CNCEF entend défendre 3 propositions 


1/  Orienter l'épargne des Français vers les TPE-PME. La CNCEF conseille de mettre en place 2 mesures :

- Permettre aux FIP et aux FCPI de figurer dans les produits d'épargne bien connus des épargnants que sont l'assurance-vie, les comptes-titres et le PEA et non de se limiter aux titres des entreprises cotées.
- Mettre en avant le PEA et le PEA-PME : la CNCEF préconise de tout simplement augmenter le montant de l'enveloppe de ces produits d'épargne pour les passer de 150 K€ à 200 K€ pour le PEA et de 75 K€ à 150 K€ pour le PEA-PME.


2/ Faciliter la transmission

Simplifier le pacte Dutreil qui permet, sous certaines conditions de faire bénéficier la transmission d'une entreprise familiale, d'une exonération de droits de mutation à titre gratuit à concurrence des trois-quarts de sa valeur par 2 :
- Simplifier les conditions d'application de la durée de prescription
- Assouplir la notion d'engagement collectif des bénéficiaires


3/ Favoriser la diffusion de l'épargne salariale dans les TPE-PME

L'épargne salariale a été très dynamique en 2015 mais reste très concentrée sur les entreprises de plus de 50 salariés. Elles regroupent plus de 87% des salariés ayant eu accès à au moins un dispositif d'épargne salariale. Pour les PME, les exonérations de charge restent un élément important dans leur décision de mettre en place de l'épargne salariale. L'intéressement est le dispositif le mieux adapté pour elles. Le forfait social passé de 2% en 2019 à 20% en 2012 a, malheureusement, porté un coup fatal au développement de ce dispositif dans les PME.

Les mesures de nature à encourager le développement de l'épargne salariale aujourd’hui 

- Introduire pour les entreprises de 50 à 249 salariés une option entre la participation obligatoire et un intéressement déjà existant dans l'entreprise
- Ramener le taux du forfait social à 6% au lieu de 20% actuellement
- Ramener le taux du forfait social de 16 à 5% pour les sommes versées dans un plan d'épargne retraite (PERCO)
- Modifier la formule de calcul de la participation afin qu'elle devienne plus compréhensible
- Inciter le développement de l'actionnariat salarié dans les entreprises non cotés,
- Améliorer le financement des PME/ETI en facilitant l'investissement de l'épargne salariale en titres d'entreprises non cotés
- Maintenir le seuil de 50 salariés garantissant l’obligation de la participation mais organiser parallèlement un dispositif d'accompagnement des PME afin de leur faciliter la mise en place d'un accord d'intéressement.

www.cncef.org

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Le Crédit Agricole lance « Trajectoires Patrimoine » : l’accès au conseil patrimonial, dès le 1er euro

En 3 ans, 2/3 des clients des Caisses régionales bénéficieront de ce conseil personnalisé, soit 14 millions de personnes. Le conseil réinventéLa démarche Trajectoires Patrimoine permet aux clients des Caisses régionales d'être accompagnés de façon globale, grâce à l'intégration des expertises financières et immobilières du groupe, et personnalisée par la co-construction de la proposition de valeur avec le conseiller. Une vision globale- de leur budget et de leur patrimoine : banque,...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...