Connexion
/ Inscription
Mon espace

Le changement climatique doit être au cœur d’une stratégie d’investissement en non cotées

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

 

Par Jérôme Delmas, Directeur Général de SWEN Capital Partners

Dans le sillage d’une politique active de respect des critères ESG, la prise en compte de l’enjeu climatique est devenue la priorité des équipes de SWEN Capital Partners. En effet, dans l’univers du non coté, SWEN Capital Partners a fait le choix de l’investissement responsable, à l’instar de nos deux actionnaires - le Groupe OFI et Arkea Investment Services - cet engagement est historique, et le respect des critères ESG constitue, depuis toujours, la colonne vertébrale de notre philosophie de gestion dans nos 3 activités : le private equity, les infrastructures et la dette (en co-investissement direct et via des fonds). Ainsi, chaque année, à l’issue de notre collecte de données extra-financières auprès des fonds et des entreprises dans lesquels nous sommes investis, nous réalisons un reporting minutieux nous permettant, en particulier, d’identifier avec précision combien d’ODD (Objectifs de Développement Durable) sont respectés par chaque cible, parmi les 17 qui ont été adoptés par l’ONU. L’intérêt de cette référence aux ODD (éradication de la pauvreté, respect de la biodiversité et de l’égalité entre les sexes…) est de nous permettre d’intégrer plus concrètement les critères ESG dans notre stratégie de gestion.


Une « révolution verte » qui va changer la structure de nos économies

En outre, dès 2014, nous avons créé les « ESG Best Practices Honours by SWEN CP » afin de distinguer, les sociétés de gestion mettant en œuvre les meilleures pratiques ESG au niveau international. Cette démarche s’inscrit dans la conviction profonde que nous ne sommes qu’au début d’une « révolution verte ». Les acteurs de l’économie qui n’auront pas intégré ces critères dans leur démarche d’investissement finiront par disparaître.
Parmi ces critères, le changement climatique nous apparaît, désormais, comme la priorité numéro « 1 » à intégrer dans notre allocation d’actifs. Notre stratégie « climate change », dont nous avons plus concrètement formalisé le process en 2017, vise à identifier et intégrer les enjeux « climat » dans nos gestions. Nous cartographions le risque « climat » de l’ensemble de nos portefeuilles : risque physique et risque de transition (en lien avec l’évolution des modes de consommation). Les enseignements que nous en tirons nous permettent de mieux orienter nos choix d’investissement.


Ainsi, tous les nouveaux fonds gérés par SWEN Capital Partners allouent une partie de leurs actifs à des activités « vertes ».

Identifié comme un acteur de la finance offrant une réelle expertise sur ces questions, SWEN Capital Partners a d’ailleurs été retenu par l’OCDE pour réaliser une étude en 2018 sur l’intégration des facteurs climatiques par les investisseurs institutionnels à l’échelle internationale. Le but de ce projet ambitieux est d’initier un dialogue entre les régulateurs, les sociétés de gestion et les investisseurs institutionnels afin de partager les bonnes pratiques en la matière.


Emissions CO2 : SWEN Capital Partners en pointe sur l’empreinte carbone

SWEN Capital Partners a pris une longueur d’avance parmi les acteurs du non coté en matière de prise en compte des émissions de carbone dans la stratégie d’investissement. Depuis 2015, avant même la publication de la loi de transition énergétique, nous mesurons avec précision le taux d’émission de CO2 de chacun des fonds ou des entreprises que nous détenons dans nos portefeuilles. Ce chiffre nous aide à identifier les risques potentiels. La démarche ne se veut pas punitive, même si certaines entreprises (ou secteurs) peuvent être exclus de nos choix d’investissement (centrales à charbon…). En revanche, la mesure de l’empreinte carbone nous aide à fixer des objectifs quantifiables et à conseiller les entreprises que nous sommes susceptibles d’accompagner, afin qu’elles réussissent à transformer leur business model dans une démarche plus respectueuse de l’environnement.

www.ofi-am.fr www.swen-cp.fr

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...