Connexion
/ Inscription
Mon espace

ESG : mesurer pour mieux connaître, comprendre et décider

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

 

La Financière Responsable crée une nouvelle rubrique dans son blog : "Mesurer l'extra-financier".  Olivier Johanet explique dans cet article les motivations de La Financière Responsable à communiquer sur le sujet de la mesure dans l'investissement socialement responsable.

Toute démarche scientifique se fonde sur la mesure. Les scientifiques et chercheurs ne conçoivent pas l’exercice de leur travail sans avoir au préalable discuté et fixé le système de mesures, afin que les résultats qu’ils visent, ou qu’ils pourraient atteindre, puissent être authentifiés, soumis à comparaison, critiqués et utilisés. La mesure est en effet le fondement de la discussion et de l’avancée de la science. C’est avéré dans les sciences dures. Cela s’est fortement développé depuis une cinquantaine d’années dans les sciences dites molles comme, par exemple, la sociologie, ou même l’Histoire. Il paraît bien difficile, en tout cas hasardeux, que l’ISR cherche à échapper à cette règle. Soulignons de surcroît que la pratique d’un certain nombre d’institutions de régulation, de recherche, de coopération internationale a développé des indicateurs, d’ailleurs pour nombre d’entre eux, adoptés par les entreprises. L’engagement de l’ISR dans une telle démarche permettrait à coup sûr aux acteurs, qui observeraient une telle discipline, de renforcer la rigueur de leur approche et de contribuer ainsi à générer une forte progression des mentalités et des attitudes.

La Financière Responsable, persuadée très tôt de la nécessité de la mesure, s’est engagée dans cette approche avec ses moyens, s’appuyant sur une formidable ardeur fondée sur la conviction, et une aide très conséquente des Pouvoirs Publics par l’attribution d’un Crédit d’Impôt Recherche. Elle a donc accumulé des données en constituant des séries portant bientôt sur plus de 10 ans et afférant à plus de 120 indicateurs environnementaux, sociaux et de gouvernance pour près de 170 entreprises européennes cotées. De plus, il a fallu donner aux données une valeur incontestable, notamment auprès des entreprises qui sont très souvent les plus directement concernées ou sensibles sur ces sujets. A donc été retenue une règle absolue : toutes les données sont fournies par les entreprises elles-mêmes et elles sont toutes de nature publiques ; elles sont donc crédibles et peuvent être par construction « opposables » aux entreprises et aux tiers. Ce très important travail de collecte et d’organisation a permis de significatives avancées dans la gestion financière, en intégrant avec sens les données extra financières dans les décisions d’investissement, aux côtés des données financières.

Incontestablement, la gestion financière en est sortie grandie, améliorée car plus solide ! De plus, dans le grand mouvement initié par les pouvoirs publics dans le domaine de l’explication et du compte rendu (article 173 de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte), l’utilisation de mesures de qualité constitue un gage citoyen, sérieux et constructif.
Désormais, il apparaît à La Financière Responsable qu’il est temps, compte tenu de son expérience dans ces domaines, de montrer ou démontrer avec des indicateurs à l’appui, ce que la mesure apporte et les limites ou dangers qu’elle peut comporter à raison d’une lecture trop rapide, ou trop orientée.

S’appuyant sur la base de données, fondement de l’Empreinte Ecosociale publiée tous les ans, La Financière Responsable publiera régulièrement dans son blog des courts articles montrant pour des indicateurs sélectionnés comment ils se définissent, quels chiffres ils présentent et quelles interprétations, ou quels travers, ils sont susceptibles de générer. Bien évidemment, dans tous les cas, La Financière Responsable se tient prête à engager à ce sujet le dialogue avec les personnes qui le souhaiteraient.

www.la-financiere-responsable.fr/

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Emergence sélectionne Inocap Gestion pour son 18ème investissement

Le fonds d'accélération de Place Emergence apporte son soutien au monde des PME et ETI innovantes à forte croissance et alloue 50 M€ au fonds Quadrige Europe Midcaps, géré par Inocap Gestion. Lancé en décembre 2015, Quadrige Europe Midcaps a pour objectif de rechercher une performance supérieure à l'indice Stoxx Europe Ex UK Small dividendes réinvestis sur une période recommandée de placement d'au moins 5 ans grâce à une sélection d'entreprises européennes qui placent l'innovation au cœur de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Placements 2019 : l’immobilier et le non coté privilégiés ?

Une analyse d'Olivier Grenon-Andrieu, Président d'Equance L'année 2018 a été marquée par un net repli des marchés actions. Ce phénomène vient rappeler aux investisseurs à quel point il est utile de diversifier ses placements sur d'autres classes d'actifs, en particulier l'immobilier et le non coté, qui peuvent offrir des rendements élevés et décorrélés des marchés financiers.  Beaucoup d'investisseurs ont eu du mal à faire fructifier leur épargne au cours de l'année passée. En cause : le...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Expatriés, les oubliés de Bercy ?

Tribune d'Olivier Grenon-Andrieu, président d'Equance Alors que les débats animent encore les bancs du Parlement en cette fin d'année, l'un des textes emblématiques du dernier trimestre, le projet de loi de finances 2019 (PLF) a été voté au Sénat en première lecture avant son retour devant l'Assemblé nationale actuellement. Les quelques 2 millions de français établis à l'étranger sont rejoints chaque année par 3% de nouveaux expatriés auxquels il convient d'ajouter environ 500 000 français non...