Connexion
/ Inscription
Mon espace

Quels ont été les pilotes du rallye boursier de 2017 ?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

 

Une analyse de Deutsche AM

Les bénéfices ont progressé dans toutes les régions du monde. Les valorisations ont quant à elles évolué dans des directions différentes. 2017 a été une excellente année pour les détenteurs d’actions. Les principaux marchés boursiers ont tous progressé et ont souvent dépassé les prévisions (y compris les nôtres). L’analyse des facteurs de performance révèle quelques éléments intéressants.

Les bénéfices des entreprises ont augmenté partout dans le monde. Les estimations d'une croissance des bénéfices à un chiffre se sont révélées trop prudentes. De nombreuses sociétés présentes au sein des grands indices ont vu leurs bénéfices augmenter de plus de 10% au cours des 12 derniers mois. Les valorisations ont en revanche évolué différemment selon les régions. Les marchés américains ont rapidement commencé à tenir compte d’une augmentation des bénéfices liée à la réforme fiscale, ce qui s'est traduit par une hausse des valorisations. Déjà élevés auparavant, les ratios cours/bénéfices ont ainsi encore progressé au cours de l'année 2017. Pour les actions européennes et japonaises, toutefois, les valorisations ont baissé, les performances boursières ayant été inférieures à la hausse des bénéfices. Les rendements à deux chiffres sur certains marchés européens n'ont été atteints que grâce aux dividendes, qui restent relativement élevés en Europe.

Les marchés émergents ont quant à eux bénéficié de flux acheteurs supérieurs aux flux vendeurs, ce qui a contribué à la hausse des valorisations d’une ampleur néanmoins plus faible que sur les marchés américains. Aux États-Unis, les marchés boursiers ont désormais entièrement intégré les prochains avantages fiscaux. Par ailleurs, le secteur de la technologie, qui a été un important facteur de performance pour les marchés américains du fait de sa pondération relativement élevée dans les indices, pourrait avoir atteint l’an dernier un sommet en termes de (sur)performance. Les autres régions du monde bénéficieront désormais d’un potentiel de rattrapage en 2018.

https://deutscheam.com/

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...