Connexion
/ Inscription
Mon espace

SLF (L) Multi Asset Risk Premia, nouveau fonds diversifié de Swiss Life AM

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

 

A destination des clients professionnels, cette solution diversifiée a pour objectif d’offrir une décorrelation aux classes d’actifs dites traditionnelles, en capitalisant sur l’identification et l’assemblage de primes de risque.    

SLF (L) Multi Asset Risk Premia, fonds UCITS, dont la gestion est fondée sur une vingtaine de stratégies quantitatives, a pour l’objectif de capter des primes de risque, à travers différentes classes d’actifs -  actions, obligations, crédit, devises, matières premières  -  sélectionnées pour leur caractère diversifiant.

Objectif de l’équipe de gestion :
générer des rendements stables sur la durée de placement recommandée de 3-5 ans et non corrélés aux classes d’actifs dites traditionnelles. Plus précisément, l’approche privilégiée par Swiss Life AM consiste à identifier et à assembler des primes de risque de différentes natures, liées par exemple au portage, au momentum, à la valeur, à la volatilité ou à l’arbitrage de courbes, pondérées selon une mesure rigoureuse des risques. Cette approche vise in fine une structuration optimale du portefeuille. La gestion des risques de cet OPCVM représentant un risque de perte en capital s’appuie sur une analyse approfondie et un suivi précis des stratégies sous-jacentes, une allocation en « budget de risque » ainsi qu’une surveillance attentive de la VaR.

Par ailleurs, l’équipe de gestion demeure attentive à l’alignement des intérêts, via la combinaison de stratégies internes et de stratégies sélectionnées auprès de banques d’investissement, dans le cadre d’une architecture ouverte. La neutralité de Swiss Life AM dans la sélection des investissements est garantie par l’absence de livre de négoce.   

« SLF (L) Multi Asset Risk Premia vient étoffer notre gamme de fonds centrée sur le pilotage des risques, qui constitue l’ADN de notre approche de gestion. Dans un contexte de taux durablement bas, nous avons observé ces dernières années une raréfaction des rendements et une forme de convergence du comportement des différentes classes d’actifs traditionnelles, contribuant au renforcement des corrélations entre celles-ci. Ces conditions assez inédites militent en faveur de telles solutions, offrant aux investisseurs des alternatives robustes, en termes de diversification, de décorrélation et de rendement ajusté au risque », explique Tatjana Xenia Puhan, Responsable du département multi-asset et equity chez Swiss Life AM.

www.swisslife-am.com

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Fonds patrimoniaux : notre sélection limite les dégâts

  Un gérant qui a une très longue expérience vient de déclarer qu'il n'a jamais vu une année comme 2018, avec de telles moins-values dans pratiquement toutes les classes d'actifs, le mouvement s'accélérant en fin d'année. Dans ces conditions, le repli trimestriel de 10,1 % enregistrée par notre liste de fonds patrimoniaux doit être relativisée.   Depuis la mise à jour du 4 octobre 2018, notre sélection patrimoniale a, notamment, été affectée par les reculs d'Amilton Global (particulièrement...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Petites capitalisations européennes, des opportunités selon RJAMI

Les petites capitalisations sont celles qui, l'an dernier, ont payé le plus lourd tribut à la baisse des marchés. Mais Louis de Fels et Edwin Faure, gérants des fonds Raymond James MicroCaps et Raymond James SmallCaps, deux des fonds de la gamme de Raymond James Asset Management International (RJAMI), ne jettent pas le bébé avec l'eau du bain !   Repricing du risque C'est essentiellement en raison de leur moindre liquidité et, aussi, parce que la pratique du small is beautiful a peut-être été...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection diversifiée bat à nouveau le CAC40

Les incertitudes politiques, la hausse des taux aux Etats-Unis, la perspective d'un ralentissement économique mondial et la guerre commerciale sino-américaine brouillent les cartes. Dans ce contexte où l'imprévisibilité règne, les marchés ont tout de même rebondi. Notre sélection en a profité. Depuis la dernière mise à jour (le 6 décembre), notre sélection s'est adjugé 1,6 %. C'est mieux que le Cac 40 dans la période : + 0,5 %. Cette relativement bonne tenue d'ensemble, en dépit de l'étonnante...