Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Les actions H chinoises cotées à Hong Kong offrent de réelles opportunités

 

Selon Mike Shiao, Directeur des investissements Asie, hors Japon, chez Invesco Hong Kong, les flux importants de capitaux via le Southbound Trading Link, de Shanghai vers Hong Kong, ont été l'un des moteurs de la solide performance enregistrée depuis janvier par la bourse de Hong Kong. 

En effet, les investisseurs chinois effectuent désormais des placements sur ce marché, auparavant recherché presque exclusivement par des investisseurs institutionnels étrangers. « Les investisseurs internationaux pourraient avoir intérêt à reconsidérer leur allocation stratégique en faveur des actions chinoises. Associer des actions chinoises A et des actions H cotées à Hong Kong est un bon moyen de renforcer et d’élargir un univers d’investissement. De nombreuses possibilités de placement alignées sur les moteurs de la croissance structurelle de l’économie chinoise s’offrent ainsi aux investisseurs », souligne Mike Shiao.

Selon lui, plusieurs raisons expliquent l’engouement des investisseurs chinois pour ces actions : un engouement encore plus prononcé depuis le lancement du programme Stock Connect qui établit une interconnexion entre les marchés boursiers de Shanghai et de Shenzhen et celui de Hong Kong.
Tout d’abord, élargir l’univers d’investissement donne à ces investisseurs la possibilité d’accéder à des placements uniques dans des sociétés leaders dans différents secteurs qui sont cotées à la bourse de Hong Kong (actions H), mais pas à la bourse de Shanghai et de Shenzhen (actions A). Le géant de la téléphonie mobile China Mobile et la compagnie pétrolière CNOOC en sont deux exemples. Si l’on considère leurs principaux ordres d’achat nets réalisés via le Southbound Trading Link, les investisseurs chinois recherchent, sur le marché de Hong Kong, des sociétés assorties d’une performance et d’un rendement de dividende relativement attractifs et stables.
De plus, pour plusieurs sociétés chinoises cotées sur les deux marchés, les actions H se sont négociées avec une décote par rapport aux actions A équivalentes. Grâce à l’interconnexion entre ces marchés boursiers, les investisseurs chinois ont pu tirer profit de cet écart de valorisation. Si les flux dans le sens de transaction nord-sud ont réduit cette décote, les experts du marché chinois d’Invesco estiment que de nombreuses possibilités existent toujours, notamment dans les valeurs qui ne sont pas à très forte capitalisation.

Stock Connect offre également aux investisseurs de Chine continentale un canal extrêmement souple et efficace pour tirer profit de possibilités de placements en dehors et pour se diversifier au-delà du marché domestique des actions A. Ni les actions A ni les actions H ne sauraient représenter, à elles seules, l’ensemble de l’économie chinoise. De ce fait, en investissant dans des actions H, les investisseurs de Chine continentale peuvent avoir accès à tout un éventail élargi de possibilités.

D’après Mike Shiao, les flux importants de capitaux en faveur du marché boursier de Hong Kong ne sont pas un phénomène passager, mais une tendance structurelle qui devrait s’inscrire dans la durée. Ces flux ne sont pas le fait uniquement d’investisseurs particuliers. De plus en plus, les investisseurs institutionnels de Chine continentale à la recherche de possibilités de placement uniques qui ne se présentent pas ailleurs investissent sur le marché de Hong Kong. « Les flux dans le sens de transaction nord-sud provenant d’investisseurs de Chine continentale génèrent bien plus de liquidités que beaucoup ne l’avaient imaginé », explique l’expert d’Invesco. Et d’ajouter : « nous estimons que les investisseurs internationaux qui font le choix des actions chinoises peuvent également bénéficier des liquidités additionnelles et de l’élargissement progressif du pool d’investisseurs du marché boursier de Hong Kong. »

www.invesco.fr

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation