Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les investisseurs en ETF ont-ils manqué le succès des actions chinoises?

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

L’économie chinoise continue de donner des signes très positifs : la consommation privée et les ventes de voitures sont toujours fortes. Ce dynamisme ne concerne cependant pas à l'ensemble de l'économie.

Selon Deutsche AM, les indicateurs avancés tels que les PMI (Purchasing Manufacturers Index) suggèrent un profil de croissance plus nuancé, en raison du ralentissement de la hausse des prix des logements dû aux mesures de régulation prises par la banque centrale chinoise. En conséquence, le secteur résidentiel est mal orienté et pénalise l'indice des directeurs d'achats. En outre, la force actuelle du yuan, si elle devait perdurer, pourrait affecter les exportations chinoises.

Bien que la croissance économique annuelle de la Chine, de l'ordre de 6 à 7%, soit loin d'atteindre les taux de croissance à deux chiffres atteints il y a 10 ans, elle reste trois fois supérieure aux taux de croissance des grands pays industrialisés occidentaux. En général, une croissance économique forte permet de soutenir les marchés boursiers. Les ETF peuvent être un bon moyen de capter cette performance.

Cependant, il est intéressant de noter que les investisseurs en ETF ont jusqu’ici peu profité des opportunités sur les actions chinoises : l'année dernière, les encours investis en ETF d’actions chinoises cotés en Europe n'ont progressé que de 78 M€, et sur les 5 dernières années, ce montant a même diminué de 2,1 Mds€. Ce constat peut s'expliquer par la préférence des investisseurs pour les fonds gérés activement et les investissements directs, en particulier dans les actions de groupes technologiques chinois bien connus.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

En outre, les actions chinoises sont caractérisées par une très forte volatilité. Les mesures visant à ouvrir les marchés boursiers chinois aux investisseurs étrangers pourraient néanmoins susciter l’envie des investisseurs de s’exposer davantage aux actions chinoises. La décision, prise en juin, d'inclure des actions chinoises (actions A) dans l'indice MSCI Emerging Markets, va en ce sens.

Enfin, la plupart des indicateurs économiques chinois ont récemment dépassé les attentes, conduisant Deutsche AM à augmenter ses prévisions de croissance de 6,5 à 6,7% pour 2017 et de 6,3 à 6,5% pour 2018. Cette évolution positive reflète un environnement mondial solide ainsi que des améliorations structurelles internes. Depuis le début de l'année, les fondamentaux sont solides et les réformes annoncées par les entreprises d'État, ainsi que les plans de restructurations économiques, sont susceptibles de soutenir les perspectives de croissance économique de long terme. Le renforcement de la demande aux États-Unis et en Europe soutient également les exportations chinoises. Les données commerciales du bureau des douanes chinoises confirment cette dynamique et permettent d’envisager une poursuite de la récente croissance des exportations.

https://funds.deutscheam.com/fr


 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les marchés face à une liquidité réduite et à une volatilité augmentée La direction des marchés ne correspond pas toujours à celle qu'attendent les investisseurs. Avec l'accalmie sur le front de la guerre commerciale sino-américaine, un mieux semblait se dessiner, mais l'arrestation de la directrice financière de Huawei a jeté le trouble. Le groupe chinois serait soupçonné d'avoir enfreint les sanctions américaines contre l'Iran… Des actifs pestiférés « Deux préoccupations majeures se sont...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Les conséquences du Brexit pour le secteur financier français et européen

Extrait du discours de François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France et Président de l'ACPR. Mesdames et Messieurs, … Je salue l'accord qui a été trouvé la semaine dernière entre les négociateurs européens et britanniques et nous espérons tous que celui-ci franchira les prochaines étapes jusqu'à sa finalisation. Mais dans un contexte encore incertain, la prudence s'impose : même si nous ne la souhaitons pas, nous devons aussi nous préparer à faire face à une situation...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Abonnés] Notre sélection de fonds de boutiques

Notre liste de fonds de boutiques victime du krach larvé sur les petites et moyennes valeurs Depuis le 4 juillet, notre liste de fonds de boutiques a reculé de 14,8 %. C'est la première fois qu'un repli aussi important est enregistré entre deux mises à jour. Les carnets d'ordres à la vente sur les petites et moyennes valeurs ont été très étoffés. Il s'agit d'un krach larvé. Il faut désormais voir au-delà de la vallée. Heureusement, personne n'investit en actions à trois mois… Les meilleurs...