Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les Français craignent de manquer de ressources financières pour leur retraite

ER - Patrimoine et placements
ABONNÉS

Manquer d’argent pour la retraite est désormais le 3ème risque identifié par les Français pour leur retraite derrière le coût élevé de la vie et la fiscalité. En effet,  selon la dernière édition de l’enquête annuelle de BlackRock sur les comportements d’épargne et d’investissement, le Global Investor Pulse:

- 32% de Français estiment être sous une pression financière plus forte, qui les obligent à travailler plus longtemps que leurs parents l’ont fait.

- Le niveau des prestations de retraite fournies par l’Etat définira l’âge de départ à la retraite pour 28% et l’allongement de la durée de vie contraint les Français à financer eux-mêmes leur retraite pour 21% d’entre eux.

- 50% considèrent que l’Etat est responsable du revenu qu’ils toucheront à la retraite. C’est la plus forte proportion enregistrée en Europe.

- Les Français consacrent ainsi 7% de leurs revenus mensuels à leur future retraite. Si ce niveau est similaire à ceux enregistrés en Espagne et en Suède, il est moins élevé que dans les autres pays : jusqu’à 15% enregistrés à Singapour.

55% des Français n’épargnent pas pour leur retraite. Principales barrières :
- 48% estiment ne pas avoir suffisamment de ressources financières disponibles pour épargner
- 24% ont d’autres priorités financières immédiates
- 21% vivent « au jour le jour »

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Ils se disent favorables à épargner pour leur retraite à :
- 42%, s’ils bénéficient d’une augmentation de salaire
- 27%, s’il y a des incitations fiscales
- 25%, s’ils voient leurs dépenses baisser

Seuls 12% des Français affirment être sur la bonne voie pour obtenir les revenus qu’ils souhaitent lors de leur départ à la retraite, mais près de 60% d’entre eux ne savent pas ou n’ont aucune idée du chemin qu’il leur reste à parcourir pour obtenir le niveau de revenus souhaité à la retraite.

Des placements peu diversifiés
Les Français qui commencent à épargner pour leur retraite utilisent des placements très peu diversifiés : une majorité d’entre eux se tournent vers des comptes épargne (26%), des produits d’assurance (20%) ou tout simplement leurs économies (19%) pour les placements dédiés à la retraite.

Un tiers des Français affirment que le meilleur moyen de générer des revenus pour la retraite est de conserver des liquidités à la banque en touchant des intérêts. 23% estiment qu’ils conserveront puis puiseront dans leur fond de retraite actuel. Ils ne sont que 23% à déclarer vouloir investir leur argent dans d’autres produits d’épargne et d’investissements.

Pour Jean François Cirelli, Président de BlackRock en France : « Les Français sont parmi les plus conservateurs en termes de placements en Europe. Ils ne savent généralement ni s’ils vont investir ni quel type d’actifs choisir. Cette frilosité et cette aversion au risque s’observent également dans leurs choix financiers pour préparer la retraite : bien que les Français craignent de manquer de ressources pour leurs vieux jours, la part de l’épargne qui y est consacrée demeure paradoxalement très faible. Une incitation fiscale forte, un retour sur investissement garanti et des risques maîtrisés sont les déterminants qui permettraient de dynamiser l’épargne et l’investissement des Français.»

*Enquête  « Global Investor Pulse » menée auprès d’un échantillon de 28 000 personnes de 18 pays différents, dont 1 000 Français.
www.blackrock.com/fr

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Claude Chasson, Bacchus Conseil

Bacchus Conseil : Une vision durable et raisonnable de l'investissement « plaisir » Loin des spéculations observées ces dernières années sur les bouteilles de vin, Monsieur Jean-Claude CHASSON s'est spécialisé avec Bacchus Conseil dans le développement durable et harmonieux du patrimoine viticole français. Retour sur une belle aventure entrepreneuriale avec le fondateur de l'entreprise. Quand avez-vous créé votre premier GFV ? C'était en 1989. Dans le cadre de l'expertise comptable et fort de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Jean-Marc Divoux, Finance SA

Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds Expert Patrimoine Après avoir réuni certaines expertises de Robeco, de Commodities AM, de KBL Richelieu et AG2R AGICAM, Finance SA a accueilli Jean-Marc Divoux dans l'équipe de gestion en février dernier. Il y déploie désormais son expertise de gestion dont il nous parle avec passion. Quel a été votre parcours ? Après une formation d'ingénieur (avec une option en intelligence artificielle, ce qui, dans les années 80, n'était pas encore à la...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
ISR et performance

La Financière de l'Echiquier présente une nouvelle étude sur ISR et performance La Financière de l'Echiquier, qui revendique un rôle de pionnier de l'application à la gestion d'actifs des critères ESG en France, vient de réaliser une grande étude sur ISR et performance. Bonne nouvelle : l'extra-financier ne détruit pas de valeur ! « Faut-il, s'interroge Didier Le Menestrel, président de La Financière de l'Echiquier, se résoudre à un sacrifice de performance lorsque l'on choisit d'investir de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
+ 4,5 % en un mois pour notre sélection diversifiée

Entre le 7 février et le 6 mars, notre sélection de supports d'investissement diversifiée s'est octroyée 4,5 %. Un beau score en ligne avec la poursuite du rebond des indices boursiers depuis la fin de l'année dernière. Un potentiel de 64,3 % pour une de nos valeurs Au cours des quatre semaines écoulées, huit lignes sur dix se sont mises en évidence, à commencer par Spie (+ 13,8 %) et SII (+ 11,2 %). Saint-Gobain fait encore du surplace, en dépit de la politique de repositionnement ambitieuse...