Connexion
/ Inscription
Mon espace

PLFSS : l’AFG regrette la modification de la taxation de l’épargne salariale

ABONNÉS

Au cours des débats sur le PLFSS à l’Assemblée Nationale, en 1ère lecture, un amendement introduit par le gouvernement, est venu modifier la taxation de l’épargne salariale. Les nouvelles plus-values réalisées par les salariés seront désormais soumises intégralement au dernier taux connu de prélèvements sociaux.

Le régime précédent, dit « des taux historiques »*, était plus favorable dans la mesure où  les plus-values étaient taxées au taux en vigueur au moment de leur constatation. Les épargnants n’avaient donc pas à subir le renchérissement des prélèvements sociaux sur leurs versements passés. 

L’AFG regrette donc cette mesure qui, même si elle ne touche pas les plus-values du stock actuel d’épargne, alourdira à terme la taxation de l’épargne des salariés.
 
Cet alourdissement, même limité, n’incite pas les épargnants à conserver leur portefeuille de titres sur le long terme. Ce qui parait incohérent avec les réformes engagées par le gouvernement en faveur de l’épargne longue et avec les annonces très positives du Président de la république le 15 octobre sur l’intéressement et la participation.

*Le régime précédent, dit « des taux historiques »
Sur le Perco et les PEE, lorsque l'épargnant débloque son épargne, il paie des prélèvements sociaux selon un mode de calcul compliqué en apparence mais favorable aujourd'hui aux épargnants. Ce n'est pas le taux actuel de 15,5% qui s'applique sur l'ensemble des gains, mais le taux qui était en vigueur à chaque fraction de gain perçue année après année. Les prestataires de tenue de compte d’épargne salariale savent parfaitement gérer ce mécanisme de longue date.

www.afg.asso.fr

Soyez acteur de la finance responsable ! 


 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Emergence sélectionne Inocap Gestion pour son 18ème investissement

Le fonds d'accélération de Place Emergence apporte son soutien au monde des PME et ETI innovantes à forte croissance et alloue 50 M€ au fonds Quadrige Europe Midcaps, géré par Inocap Gestion. Lancé en décembre 2015, Quadrige Europe Midcaps a pour objectif de rechercher une performance supérieure à l'indice Stoxx Europe Ex UK Small dividendes réinvestis sur une période recommandée de placement d'au moins 5 ans grâce à une sélection d'entreprises européennes qui placent l'innovation au cœur de...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Placements 2019 : l’immobilier et le non coté privilégiés ?

Une analyse d'Olivier Grenon-Andrieu, Président d'Equance L'année 2018 a été marquée par un net repli des marchés actions. Ce phénomène vient rappeler aux investisseurs à quel point il est utile de diversifier ses placements sur d'autres classes d'actifs, en particulier l'immobilier et le non coté, qui peuvent offrir des rendements élevés et décorrélés des marchés financiers.  Beaucoup d'investisseurs ont eu du mal à faire fructifier leur épargne au cours de l'année passée. En cause : le...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Expatriés, les oubliés de Bercy ?

Tribune d'Olivier Grenon-Andrieu, président d'Equance Alors que les débats animent encore les bancs du Parlement en cette fin d'année, l'un des textes emblématiques du dernier trimestre, le projet de loi de finances 2019 (PLF) a été voté au Sénat en première lecture avant son retour devant l'Assemblé nationale actuellement. Les quelques 2 millions de français établis à l'étranger sont rejoints chaque année par 3% de nouveaux expatriés auxquels il convient d'ajouter environ 500 000 français non...