Connexion
/ Inscription
Mon espace

« 10 idées reçues sur les ETFs »

ABONNÉS

La montée en puissance des ETFs (Exchange Traded Funds) a impulsé une véritable transformation du paysage de l’investissement : très populaires aux Etats-Unis, les investisseurs européens ont également un fort attrait pour la gestion passive.

La raison de cette tendance est simple : les ETFs permettent à tous les investisseurs quels qu’ils soient d’avoir accès aux mêmes solutions d’investissement que les investisseurs institutionnels et ce, pour le même prix. De plus, ce sont des solutions tout en transparence et très liquides, ouvrant ainsi la possibilité d’incorporer des classes d’actifs variées, des styles d’investissement différents, mais aussi une vaste palette de secteurs et d’industries dans les portefeuilles.

Cependant, et malgré cette popularité grandissante, les ETFs sont encore mal appréhendés, notamment en termes de structure et de régulation, de performance par rapport à d’autres styles d’investissement, mais aussi concernant l’étendue de leurs opérations en Bourse.

Les équipes de SPDR, division ETF de State Street Global Advisors, proposent donc aux investisseurs une analyse des « 10 idées reçues sur les ETFs », permettant de mieux comprendre, voire même de déconstruire certains mythes à leur sujet, dont les plus communs sont les suivants :

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

1 - les ETFs sont similaires aux actions individuelles

2 - tous les ETFs répliquent leurs indices sous-jacents

3 - les ETFs ne sont pas adaptés à l’investissement de long-terme

4 - les ETFs sont une solution potentielle aux problèmes d’investissement

5 - les ETF peuvent avoir des tracking errors considérables

6 - acheter des  ETFs requiert une organisation spécifique

7 - les ETFs sont plus risqués que les fonds communs de placement

8 - les actions individuelles, les obligations et les fonds communs de placement affichent généralement de meilleurs résultats que les ETFs

9 - les ETFs sont moins chers que les fonds actifs, mais peuvent se révéler plus onéreux en raison des commissions de courtage

10 - le volume quotidien moyen est le seul indicateur à prendre en compte pour évaluer la liquidité d’un ETF


Accéder à l'analyse des
 « 10 idées reçues sur les ETFs », via ce lien

www.statestreet.com/

              

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Plongée dans l’univers des investissements des entrepreneurs les plus accomplis

La 5ème édition de l'étude « Entrepreneurs BNP Paribas 2019 » de BNP Paribas Wealth Management publie les investissements privés préférés des investisseurs fortunés - les Entrepreneurs « Elite » - et les tendances qui façonnent leurs choix en matière d'allocation de leur portefeuille. Extrait de l'étude 1/ Les actions sont le premier choix de portefeuille des entrepreneurs Élite : en réagissant avec enthousiasme à la hausse des marchés boursiers, ils ont davantage investi en actions...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
« European Sustainable Infrastructure Debt », investir dans la dette infrastructure

Lancé par NN Investment Partners (NN IP), le fonds NN (L) European Sustainable Infrastructure Debt* vient renforcer la gamme durable de NN IP et répond à la demande croissante d'investissement dans des actifs réels. La dette infrastructure est largement perçue par les investisseurs comme particulièrement attractive car elle offre des rendements convaincants, ajustés au risque, et présente par la même occasion des avantages sociaux, environnementaux et économiques, générés par les principaux...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Placements 2019 : l’immobilier et le non coté privilégiés ?

Une analyse d'Olivier Grenon-Andrieu, Président d'Equance L'année 2018 a été marquée par un net repli des marchés actions. Ce phénomène vient rappeler aux investisseurs à quel point il est utile de diversifier ses placements sur d'autres classes d'actifs, en particulier l'immobilier et le non coté, qui peuvent offrir des rendements élevés et décorrélés des marchés financiers.  Beaucoup d'investisseurs ont eu du mal à faire fructifier leur épargne au cours de l'année passée. En cause : le...

ER - Patrimoine et placements
ABONNES
Expatriés, les oubliés de Bercy ?

Tribune d'Olivier Grenon-Andrieu, président d'Equance Alors que les débats animent encore les bancs du Parlement en cette fin d'année, l'un des textes emblématiques du dernier trimestre, le projet de loi de finances 2019 (PLF) a été voté au Sénat en première lecture avant son retour devant l'Assemblé nationale actuellement. Les quelques 2 millions de français établis à l'étranger sont rejoints chaque année par 3% de nouveaux expatriés auxquels il convient d'ajouter environ 500 000 français non...