"Les vents ne sauraient être favorables à celui qui ne sait où il va" - Sénèque
"Les vents ne sauraient être favorables à celui qui ne sait où il va" - Sénèque

MiFID II : Robeco prend à sa charge les frais de recherche externe

partager cet article sur vos réseaux sociaux favoris
partager cet article sur vos réseaux sociaux favoris

Le point avec Peter Ferket, Directeur des investissements et membre du Comité exécutif de Robeco

Dès le 3 janvier 2018, le coût de la recherche externe en investissement devra être séparé des commissions de négociation. L’objectif de cette nouvelle réglementation est d’assurer la qualité de la recherche et la meilleure exécution possible. Robeco a pris la décision de payer ces frais de recherche.

En effet, même si nous nous appuyons très largement sur notre recherche interne, nos opinions et nos points de vue, nous achetons aussi des analyses sur des entreprises, des secteurs ou des classes d’actifs réalisées par des courtiers ou des sociétés de recherche indépendantes. Bien souvent, le coût de cette recherche externe est inclus dans les frais de transaction que les courtiers facturent à Robeco. Et, notamment dans le cas des obligations, il n’est pas toujours facile de savoir ce que représente la recherche dans la facture globale. À partir du 3 janvier 2018, les frais de recherche devront être dissociés des frais de transaction, et faire l’objet d’un paiement distinct.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

+23 % en 6 mois pour une de nos sélections de fonds.

Découvrez la ! 18€ l'abonnement de 6 mois (offre limitée juillet 2017)

Gratuit ou payant, choisissez votre abonnement

 

Dissocier les coûts

En vertu de la réglementation européenne, dite MiFID II, les gérants d’actifs tels que Robeco devront faire un choix : soit répercuter le coût des rapports d’analyse à leurs clients, soit payer eux-mêmes les frais. Ayant choisi la deuxième option, Robeco fait donc partie des gérants qui ont décidé de faire figurer les frais de recherche externe à leur bilan. Ce choix aura un impact positif sur la performance, puisqu’il entraînera une baisse des commissions de courtage.


Partager les connaissances

Chez Robeco, nous sommes convaincus que le partage des connaissances est essentiel à la performance. Or, à partir du 3 janvier, les gérants qui ne paieront pas eux-mêmes leurs frais de recherche devront les facturer aux clients par le biais d’un compte de paiement de la recherche (Research Payment Account, ou RPA). Il faudra donc savoir quelles équipes ont utilisé quelles analyses et, surtout, il ne sera plus possible de partager la recherche achetée entre plusieurs équipes. Cette situation étant contraire à la philosophie de Robeco, nous avons décidé de payer la recherche nous-mêmes.

https://www.robeco.com/fr/

A Partir de 3€ par mois, devenez acteur de la promotion

du développement et de la finance durable en 2017 ! 

Abonnez-vous

 

Actualités en relation

Mentions légales et conditions générales d’utilisation     Presse     Contact     RSS     Création du site : Frédéric Pocachard