Connexion
/ Inscription
Mon espace

Une respiration saine

ER - Analyses de marchés
ABONNÉS

Par Laurent Gaetani, Directeur Général de Degroof Petercam Gestion

Depuis le Brexit et le point haut de 2017 (8 mai) les indices européens ont progressé de presque 40% sans interruption. Après une telle hausse, une correction de 5 à 10% des indices apparaît plutôt saine, sans que le contexte économique favorable ne soit remis en cause.

Sur la base de tensions internationales (Corée du Nord) et d’une appréciation rapide de la devise européenne, les investisseurs ont pris leurs bénéfices. Si bien que depuis le point haut de mai, la baisse sur les indices européens est d’environ 7/8%. Même si le recul pourrait perdurer encore un peu, il est opportun de profiter des niveaux actuels pour revenir progressivement sur les actions européennes.

Pourquoi nous restons confiants ?

- Premièrement, il ne faut pas oublier qu’une partie de cette correction s’est produite  cet été. Comme habituellement en période estivale, les volumes (sur les marchés actions et obligataires) ont été réduits ce qui a pour conséquence d’amplifier artificiellement les mouvements de marchés. Il faut donc relativiser.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

- Deuxièmement, l’environnement économique international est toujours porteur, et c’est bien là l’essentiel. La dynamique économique européenne est toujours positive avec la plupart des pays qui affichent de meilleures statistiques.  La croissance dans l’Eurozone a été revue considérablement à la hausse et s’affiche en moyenne à 2%. Les pays émergents sont en excellente forme avec une croissance chinoise et indienne revues à la hausse. L’ensemble des pays du bassin asiatique sont en forte progression de plus de 3%.
Aux États-Unis, les différentes enquêtes de conjoncture indiquent une activité soutenue et des projets d'investissement en forte augmentation comparés à l’année dernière. L’investissement des entreprises va continuer à soutenir la croissance économique des États-Unis dans les mois à venir. Les ventes de détail progressent de 4,2% en glissement annuel.  La consommation américaine et le moral des ménages sont également très bien orientés tandis que le marché de l’emploi reste toujours vigoureux.

La volatilité actuelle des marchés s’explique par le manque de liquidités (classique en période estivale) et  non par les fondamentaux économiques toujours robustes !

- Troisièmement, nous pensons que l’euro devrait freiner (et même inverser) sa progression ce qui limitera l’impact négatif sur les exportations européennes et  stoppera l’effet négatif sur l’inflation. En effet, l’euro s’est considérablement apprécié contre le billet vert (autour de 15% depuis le début de l’année) grâce notamment à une meilleure conjoncture mais également sur la base d’anticipations d’un éventuel ralentissement de la politique accommodante de la BCE  et à l’inverse, d’une pause dans le durcissement monétaire de la FED face aux multiples échecs de l’administration Trump.  Nous pensons que ces deux derniers points sont interprétés de manière excessive par le marché. La BCE, même si elle prépare le marché à un resserrement en 2018 (pas avant le second trimestre selon nous), sera pragmatique et se donnera du temps en cas de hausse trop brutale de la devise européenne. La Fed ne devrait pas dévier de sa route, ce qui impliquerait un ajustement à la hausse des taux longs à l’automne en anticipation de la hausse de décembre.

En conséquence nous maintenons notre biais favorable au risque dans notre allocation d’actifs.

https://www.degroofpetercam.com/fr/home

 


Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants s'attendent à un bon millésime boursier 2019 Comme soulagés par le rebond des marchés de début d'année, les gestionnaires d'actifs financiers redoublent d'ardeur dans la diffusion de commentaires de marché et de prises de position. D'où il ressort que la politique et les banques centrales mènent le bal. L'ambiance est plutôt à l'optimisme. Reflation financière La Réserve fédérale américaine a donné un nouveau coup de pouce à l'humeur du marché en annonçant son intention de freiner...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Nouveau rapport des PRI sur l'investissement responsable dans la dette privée

Les Principes pour l'investissement responsable (PRI) publient « Spotlight on Responsible Investment in Private Debt », un nouveau rapport dont l'objectif est de fournir des grandes lignes directrices et des études de cas sur les meilleures pratiques en termes de mise en œuvre de l'investissement responsable dans le domaine de la dette privée.  Récemment considérée comme une classe d'actifs à part entière, la dette privée recouvre un large éventail de stratégies d'investissement. Parmi les 50...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Que réserve 2019 en matière d'investissement responsable ?

L'intérêt des investisseurs pour l'informatique en nuage, l'apprentissage automatique et le potentiel encore relativement peu exploité de la science des données s'accroît rapidement. Dans un secteur sujet à de profonds changements, la science des données est, grâce aux possibilités qu'elle offre et aux efficiences qu'elle génère, à même de jouer un rôle important. Un commentaire d'Iain Richards, Head of Governance & Responsible Investment chez Columbia Threadneedle Investments Tandis que...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les problèmes qui ont fait chuter les marchés financiers en 2018 n'ont pas disparu d'un coup de baguette magique ! La récession n'est pas au coin de la rue et les indices ont plus baissé que les révisions de résultats des entreprises. Mais l'appétit pour le risque a du mal à se frayer un chemin dans un environnement manquant de visibilité. Luca Paolini, économiste en chef chez Pictet Asset Management, rappelle qu'il est généralement judicieux de se prémunir contre le risque d'événements...