Connexion
/ Inscription
Mon espace

Immobilier : comment les notaires voient-ils les 2 prochains mois ?

A la Une - Brique par Brique
ABONNÉS

 En mai 2017, l’activité de négociation immobilière s’est maintenue dans la majorité des études notariales, mais l’annonce de nouvelles mesures fiscales et la remontée des taux rend la fin de l’année plus incertaine.

Publiée par Immonot.com, la tendance du marché immobilier est issue d’une enquête nationale réalisée en juin 2017 auprès d’études notariales réparties sur toute la France et décryptée par le Professeur Bernard Thion*.


Activité : un marché en forme

Le marché de l’immobilier se porte bien avec un maintien de l’activité. Les études notariales qui ont investi dans la négociation immobilière s’en réjouissent. 60% des notaires considèrent qu’ils vont maintenir leur activité, signe d’un marché en bonne santé.
Effet d’aubaine du côté des commerces, il semble y avoir un véritable effet Macron puisque la proportion des optimistes atteint désormais 8% et que celle des pessimistes passe de 33  à 25%.


Le conseil des notaires : vendre avant d’acheter, avant de nouvelles mesures sur la fiscalité !

A terme, plus des deux tiers de nos correspondants pensent qu’il vaut mieux être vendeur qu’acquéreur. Ils semblent redouter pour la fin de l’année, à la fois une remontée des taux et de nouvelles mesures en matière de fiscalité immobilière. En effet, la conjonction de ces deux facteurs pourrait avoir des effets particulièrement néfastes sur les prix immobiliers. Comme s’il y avait urgence à profiter des bonnes dispositions du marché immobilier.


Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

  milieu


Tendances économiques contextuelles

Dans la zone euro, tous les clignotants sont au vert. La production industrielle est en plein essor et le taux de chômage est au plus bas depuis mars 2009. Cependant, l’inflation demeure très faible à +1,3% par an, loin de la cible de +2% que s’est fixée l’institution européenne et qu’elle n’a jamais atteint depuis le début de la crise. En conséquence, le président de la BCE a décidé de laisser inchangé son taux directeur de 0% et de conserver son programme de rachat de dettes publiques et privées au niveau de 60 Mds€ jusqu’au début de l’année 2018. Ce soutien à l’économie donne aussi les moyens à la France de retrouver les équilibres qu’elle a eu tendance à perdre en fin de la précédente législature.


Évolution des prix : l’amélioration se poursuit

Les grandes villes connaissent un déséquilibre entre l’offre et la demande, aussi les prix tendent à la hausse : 25% de nos correspondants, contre 9% fin avril, considèrent ainsi que les hausses de prix vont se poursuivre à court terme. Mais, dans les petites villes, ce phénomène est loin de se généraliser en dépit de conditions plus favorables sur le plan économique. Globalement, la tendance demeure légèrement positive.

*Retrouver l’analyse de l’actualité par le Professeur Bernard Thion via ce lien


 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Analyses de marchés
ABONNES
[Abonnés] Le point de marché mensuel de Michel Lemosof

Les gérants misent… prudemment sur un retour à meilleure fortune   Plus le temps passait, plus les cours de Bourse baissaient. Les petites valeurs françaises, notamment, ont capitulé. C'est un vers de La Fontaine qui revenait à l'esprit : « Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés. » La remontée des taux directeurs américains a sonné le glas de ce qui restait de l'optimisme chez les investisseurs à l'issue d'un exercice – annus horribilis ! – déjà marqué par nombre d'inquiétudes...

BB - Placements immobiliers
ABONNES
Les articles que vous auriez pu manquer sur le site de notre partenaire pierrepapier.fr

LES PLACEMENTS | TOUT SAVOIR | ACTUALITÉS | LES ACTEURS Newsletter du 17 déc. 2018 L'actualité de Pierrepapier.fr L'OPCI, en 3 minutes... Voir la vidéo   Crowdfunding, la fin du début ? Liquidation judiciaire, repositionnement d'acteurs importants et précurseurs : les articles ... Lire la suite -> Denormandie débarque dans le Pinel Dès le 1er janvier 2019, un...

ER - Analyses de marchés
ABONNES
Annonces présidentielles : quelles conséquences fiscales et budgétaires ?

Suite à l'intervention télévisée du Président de la République le 10 décembre dernier en réponse aux protestations du mouvement des gilets jaunes, Eric Pichet, Professeur et Directeur du Mastère Spécialisé Patrimoine et Immobilier (IMPI) à KEDGE, analyse les conséquences fiscales et budgétaires de ces annonces. « Les mesures de soutien au pouvoir d'achat des actifs dès le 1er janvier 2019 s'inscrivent dans la droite ligne du projet présidentiel pour faire en sorte que le travail paie sans...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Prise de conscience ESG des entreprises françaises ?

Egamo*, publie les résultats de son étude exclusive conduite par Indefi, auprès de 23 émetteurs large et mid caps de la place financière de Paris, répartis sur une dizaine de secteurs d'activité, comme la construction, la distribution ou encore les utilities. 5 experts (agences de notation, enseignants, chercheurs, etc…) ont également été sollicités pour étendre à l'échelle européenne la portée des messages de cette enquête.* Egamo, société de gestion, filiale du Groupe MGEN, spécialisée dans la...